Equipe St Vinc & Grenadines

St Vinc & Grenadines logo
Infos sur l'équipe
Equipe:St Vinc & Grenadines
Entraîneur:Cornelius HUGGINS
Capitaine:--
Classement:169

St Vinc & Grenadines

NetBet Sport

Saint-Vincent-et-les-Grenadines

St Vinc & Grenadines

Saint-Vincent-et-les-Grenadines n’est pas qu’ un État et paradis fiscal des Petites Antilles, dans la région des Caraïbes. Situé à l’ouest de la Barbade, entre Sainte-Lucie et la Grenade, il abrite une équipe de football qu’il nous paraît intéressant de vous faire découvrir. Mais avant de parler foot, nous vous invitons à découvrir ce petit paradis. Parfois abrégé par le sigle SVG, en anglais Saint Vincent and the Grenadines, cet État fait partie de l’Organisation des États de la Caraïbe orientale, à laquelle il a adhéré en 1981. Il se compose de l’île principale de Saint-Vincent et d’un chapelet d’îles plus petites qui constituent une grande partie de l’archipel des Grenadines, situé au sud. Pour la petite anecdote, il faut savoir que les habitants de Saint-Vincent-et-les-Grenadines, qui est membre de l’Alliance bolivarienne pour les Amériques (ALBA) depuis 2009, se nomment les Vincentais, Saint-Vincentais ou Saint-Vincentais et Grenadins. Saint-Vincent-et-les-Grenadines est donc un État insulaire qui est situé dans les îles sous le vent aux Petites Antilles. Il consiste en une île principale que l’on appelle donc Saint-Vincent et à laquelle s’ajoute une grande partie de l’archipel des Grenadines qui s’étend alors tout au sud. L’île Saint-Vincent se localise quant à elle à 43 km au sud-sud-ouest de Sainte-Lucie et à 109 km au nord-nord-est de Grenade. Enfin, il faut savoir que la superficie totale du pays est de 389 km2, dont 344 km2 sont essentiellement issus de la seule île de Saint-Vincent, sur laquelle est située la ville de Kingstown, considérée comme étant la capitale.

Saint-Vincent-et-les-Grenadines et le football

L’équipe de Saint-Vincent-et-les-Grenadines de football, que l’on surnomme également la Vincy Heat, est donc une sélection des meilleurs joueurs vincentais. Placée sous l’égide de la Fédération de Saint-Vincent-et-les-Grenadines de football, Saint-Vincent-et-les-Grenadines a atteint par deux fois, en 1979 et en 1981, la seconde place du Championnat de la CFU. Elle se fera alors encore un peu plus remarquer dans les années 1990, alors qu’elle se hisse en finale de la Coupe caribéenne des nations 1995. Elle perd la compétition largement face à Trinité-et-Tobago (0-5) et écope donc ici d’un résultat qui lui permet néanmoins de participer à la Gold Cup 1996. Placée dans le groupe A, en compagnie du Guatemala et du Mexique, la Vincy Heat s’incline lourdement face à ses deux adversaires de la poule. Ce qui l’éliminera rapidement du tournoi continental et signera alors ici sa seule et dernière participation à une Gold Cup jusqu’à ce jour.
Participant à toutes les campagnes de qualification depuis 1994, sans exception, Saint-Vincent-et-les-Grenadines n’a jamais disputé une phase finale de Coupe du monde et atteindra en guise de meilleur rang, au classement mondial de la FIFA en octobre 2006, une 85e place.

Passé en qualifications pour la Coupe du Monde de la FIFA

Comme nous venons de vous le faire découvrir, Saint-Vincent-et-les-Grenadines participe aux qualifications mondialistes depuis la campagne d’accession de la session aux États-Unis en 1994. Il n’a jamais disputé le carré final et s’est même retrouvé éliminé en barrages par le Canada lors des qualifications pour Afrique du Sud 2010. Il faudra attendre ensuite l’édition 2014 pour voir la sélection caribéenne se qualifier directement pour le deuxième tour. Mais elle n’ira pas plus loin. Son autre fait d’armes sera lors des éliminatoires de 2006, où elle réussira alors l’exploit de sortir le Nicaragua de la compétition.

L’équipe actuelle de football de Saint-Vincent-et-les-Grenadines

Myron Samuel

Le buteur Myron Samuel, le défenseur Roy Richards et les milieux Darren Hamlet et Emerald George ne seront pas parvenus à apporter leur expérience à cette équipe qui visait pourtant la phase de groupes et surtout la finale de Russie2018. Le Vincy Heat, s’étant engagé dans un projet sur le long terme qui repose alors sur de jeunes promesses, comme l’attaquant Oalex Anderson, qui ne sera pas arrivé à se démarquer lors des dernières phases de qualification pour la prochaine coupe du monde qui se déroulera du 14 juin au 15 juillet 2018 dans différents stades en Russie.

L’entraîneur de Saint-Vincent-et-les-Grenadines

Cornelius Huggins

On retrouve à la tête de l’équipe Cornelius Huggins, un jeune retraité du foot de 40 ans qui reste cependant le défenseur le plus capé de son pays. Plus mature et bien plus expérimenté, il s’attache à faire bénéficier à ses protégés de son expérience acquise dans le football malais. Il aura essayé également de partager son expérience dans les qualifications mondialistes, auxquelles il a participé de 1998 à 2014, mais ne sera pas parvenu à monter l’équipe assez solide pour remporter le ticket pour Russie2018

Le saviez-vous ?

Saint-Vincent-et-les-Grenadines aura accédé à 4 phases de groupes des qualifications, après avoir passé les barrages dans toute son histoire. C’était lors des campagnes pour les éditions 1994, 1998, 2002 et 2006.

Inscrivez-vous à notre newsletter