Equipe Slovénie

Slovénie
Infos sur l'équipe
Equipe:Slovénie
Entraîneur:Srecko KATANEC
Capitaine:--
Classement:69

Slovénie


La Slovénie et le football

Equipe Slovénie

L’équipe de Slovénie de football, constituée par une sélection des meilleurs joueurs slovènes sous l’égide de la Fédération de Slovénie de football, ne sera pas arrivée à remporter son ticket pour le Mondial 2018 qui se déroulera en Russie du 14 juin au 15 juillet 2018. Chargée d’histoire, cette équipe mérite cependant que vous découvriez son passé et son destin dans l’univers du football. En effet, les meilleurs joueurs slovènes étaient sélectionnés avec la Yougoslavie avant 1991, jusqu’à la suite des guerres en ex-Yougoslavie, où la Slovénie prend alors son indépendance. Elle obtient alors sa propre équipe de football à part entière, qui jouera alors son tout premier match officiel joué le 19 juin 1991 contre la Croatie. Le match se solda alors
par une défaite 1-0 de l’équipe de Slovénie de football (Slovenska nogometna reprezentanca). En 1920 on retrouve la fondation de la Fédération de Slovénie de football (Nogometna Zveza Slovenije) qui se pose alors en tant qu’institution régionale. Elle s’affiliera à la FIFA depuis 1992 et deviendra ensuite membre de l’UEFA depuis 1993. S’en suit ensuite des premières grandes rencontres internationales qui verront la Slovénie terminer avant-dernière, avec trois victoires, deux matchs nuls et cinq défaites pour les éliminatoires de l’Euro 1996. Elle finira également grande dernière du groupe de qualification, avec un point récolté grâce au match nul contre la Croatie, pour la Coupe du monde 1998.

La Slovénie après 2002

Les années qui suivront signeront pour la Slovénie un retour dans ses travers. On retrouvera même un pays qui enregistra sa plus large défaite, au Stade de France, le 12 octobre 2002 pour les éliminatoires de l’Euro 2004. Elle sera littéralement écrasée par la France, sur le score sans appel de 5-0. Éliminée en barrages contre la Croatie (1-1) et (0-1), elle ne se qualifia pas pour cet Euro 2004, ni même pour la Coupe du monde 2006, où elle termina quatrième de son groupe derrière l’Italie, la Norvège et l’Écosse. Mais ce sera exactement le 18 novembre 2009 que l’équipe slovène créera l’exploit. Elle se qualifiera alors pour la phase finale de la Coupe du monde de football de 2010. Et elle le fera en beauté, en éliminant sous la surprise générale l’équipe de Russie, demi-finaliste de l’Euro 2008, à l’issue d’un très beau match de barrage. On se souviendra par exemple de cet excellent match aller de ces barrages. La Russie mène 2-0 la Slovénie, alors que les Slovènes reviennent au score en marquant un but capital en toute fin de match, réduisant ainsi l’écart (1-2). La Slovénie se qualifiera alors grâce à un but marqué en Russie au match retour. Ils remportent en effet le match sur un but généreux au cours d’un match marqué par plusieurs décisions arbitrales litigieuses (1-0).

Le premier match de coupe du monde de la Slovénie

Robert Koren

La Slovénie bat l’Algérie (1-0) lors de son premier match de la Coupe du monde 2010, le 13 juin 2010, grâce à une frappe du capitaine Robert Koren. Elle remportera alors ce jour, pour la première fois, un match de Coupe du monde. Emportée dans son élan, la Slovénie mènera ensuite 2 à 0 à la pause face aux États-Unis 5 jours après sa première victoire en Coupe du monde.
Mais c’était sans compter sur les Américains qui égaliseront alors le score à 2 partout en deuxième période. Ce match aurait dû se finir sur une défaite pour les Slovènes, un but ayant été injustement refusé aux Américains. En sursit, elle perdra son dernier match 1-0 face à l’Angleterre, mais aura toujours espoir de voir un match nul entre l’Algérie et les États-Unis, un match nul qui qualifierait alors les Slovènes. Mais l’Américain Landon Donovan, maudit par toute une nation à cet instant précis, marquera lors du temps additionnel, qualifiant alors les États-Unis et éliminant la Slovénie de la compétition.

Passé en Coupe du Monde de la Slovénie

Ce sera uniquement que depuis la campagne pour France 1998 que la Slovénie disputera alors les qualifications mondialistes, malgré le fait qu’elle compte déjà deux participations à la phase finale. Elle entamera un parcours catastrophique lors de la Coupe du Monde 2002 en Corée/Japon, perdant alors ses trois matches. En 2010, elle passera tout près des huitièmes en Afrique du Sud 2010, gâchant une avance de 2:0 face aux États-Unis et cédant la deuxième place à l’Angleterre pour un seul et tout petit point.

L’équipe actuelle de Slovénie

Jan Oblak

On se retrouve face à une sélection qui repose essentiellement sur la solide ossature de 2010 et qui n’aura cependant pas fait des prouesses lors des matchs de qualification. Ni Jan Oblak dans les cages, ni le capitaine Bostjan Cesar en défense et ni Valter Birsa dans l’entrejeu auront pu s’imposer et se montrer à la hauteur de leurs statuts de cadres de cette équipe, pour l’amener en Russie. Il ne faudra pas compter également sur le sang neuf, représentant à la fois le présent et l’avenir de l’équipe et apporté par les talentueux Kevin Kampl, Josip Ilicic et Tim Matavz, pour obtenir le ticket pour Russie 2018…

L’entraîneur de la Slovénie

Srečko Katanec

Après une parenthèse de dix ans où il était affecté à la présidence des clubs de l’ARY Macédoine et des Émirats Arabes Unis, Srecko Katanec, ancien joueur de la Sampdoria, est revenu aux commandes de cette équipe qu’il avait déjà encadré et à qui il avait permis de se qualifier pour Corée/Japon 2002 et pour l’UEFA EURO 2000. Représentant également la Yougoslavie à Italie 1990, cet entraîneur ne sera cependant pas parvenu à emmener ce joli petit monde jusqu’en Russie pour le Mondial 2018.

Le saviez-vous ?

L’Afrique du Sud et la Croatie sont les deux seules nations à avoir disputé moins de matches de qualification à la Coupe du Monde que la Slovénie. On comptabilise en effet 52 matchs pour deux participations à la phase finale pour les Slovènes, avant Russie 2018.

Inscrivez-vous à notre newsletter