Equipe République d’Irlande

République d'Irlande
Infos sur l'équipe
Equipe:République d’Irlande
Entraîneur:Martin O'NEILL
Capitaine:--
Classement:32

République d’Irlande

NetBet Sport

L’Irlande et le football

Equipe d'Irlande

Il est temps de vous présenter à présent l’équipe d’Irlande de football, qui représente alors l’Irlande dans les compétitions internationales de football de 1882 à 1950. Organisée par l’IFA, l’Association irlandaise de football basée à Belfast, cette équipe a principalement joué les matchs du British Home Championship contre les autres nations britanniques comme l’Angleterre, le Pays de Galles ou encore l’Écosse. Même si elle doit se contenter la plupart du temps de la cuillère de bois, elle a néanmoins remporté l’édition de 1914. Elle ira même jusqu’à partager la victoire de l’édition de 1903 avec l’Ecosse et l’Angleterre. Bien que le rôle de l’IFA soit exclusivement restreint à l’administration du football en Irlande du Nord, la fédération nord-irlandaise continue à sélectionner des joueurs de l’ensemble de l’île d’Irlande après la partition de l’Irlande, et ce jusqu’en 1954 pour les compétitions de la FIFA et plus tard encore pour les éditions du British Home Championship. À la suite de l’indépendance de l’État d’Irlande, l’équipe a continué à exister parallèlement à l’Équipe de la République d’Irlande de football. Cela passera alors par la sélection de joueurs de l’Irlande dans son ensemble. À présent, cette équipe n’existe plus, du fait de sa transformation en Équipe d’Irlande du Nord de football, ne sélectionnant en fait pour le coup que les joueurs nord-irlandais.

Les stades des matchs à domicile de l’Irlande

La première chose à savoir à ce sujet, c’est que la plupart des matchs internationaux ont été joués à Belfast et que le tout premier match a été disputé quant à lui à Bloomfield Park. Les matchs ont eu lieu au Ulster Cricket Ground pendant les années 1880, un lieu également connu sous le nom de Ballynafeigh Park, le terrain habituel du club d’Ulster FC. Les années 1890 signeront ensuite la participation des rencontres au stade de Solitude, terrain habituel du club de Cliftonville FC, qui a accueilli pas moins de onze matchs internationaux. Au début du XXe siècle on recense alors quelques matchs qui ont eu lieu à Grosvenor Park, alors le terrain habituel de Distillery FC et au Balmoral Showgrounds. Le 17 mars 1900, pour la Fête de la Saint-Patrick, l’équipe joue son tout premier match à Dublin, perdant 2-0 contre l’Angleterre à Lansdowne Road. Après la partition de l’Irlande, la quasi-totalité des matchs sont disputés à Windsor Park, même si quelques-uns sont joués cependant à Celtic Park, le terrain du club du Belfast Celtic.

Passé en Coupe du Monde de l’Irlande

Robbie Keane

La première apparition fut plutôt remarquée pour la République d’Irlande qui a fêté son baptême du feu mondialiste avec une spectaculaire percée jusqu’aux quarts de finale à la Coupe du Monde 1990, organisée en Italie. On retrouve alors la sélection passer les poules, en s’offrant au passage une victoire face à la prestigieuse Italie 1:0, dans leur premier match de groupe au Giants Stadium de New York, en 1994. Mais ils effectueront leur dernière apparition en 2002, qui sera cependant marquée par l’égalisation sur le fil de Robbie Keane contre l’Allemagne, qui les enverra alors en huitième, où ils s’inclineront ensuite aux tirs au but face à l’Espagne. L’Irlande ne parviendra pas à se sélectionner pour la prochaine Coupe du Monde qui se déroulera en Russie du 14 juin au 15 juillet 2018.

L’équipe actuelle d’Irlande

Seamus Coleman

Ce n’est pas vraiment ce mix de jeunes talents et vieux briscards qui sera profitable lors des phases de qualifications pour le Mondial 2018. En effet, même si l’équipe alliait la rapidité de Seamus Coleman et la finesse technique de James McCarthy sur le terrain, s’ajoutant à l’expérience du défenseur John O’Shea et le sens du but de Shane Long ; on s’est retrouvé cependant face à des joueurs incapables de se démarquer lors de ces dernières phases de qualif pour Russie 2018, profitant du coup d’un effectif estampillé football anglais, comme d’habitude, et conjugué à une intensité physique que les Irlandais impriment sur leurs rencontres, mais qui n’aura pas été suffisante.

L’entraîneur de l’Irlande

Martin O’Neill

On retrouve, pour son premier mandat de sélectionneur, Martin O’Neill à la tête des commandes de l’équipe d’Irlande de football. Succédant à l’Italien Giovanni Trapattoni après sa démission en 2013, Martin O’Neill est alors assisté par Roy Keane, joueur vedette des Boys in Green lors de la phase finale 1994. Le duo a mené ses poulains jusqu’en huitième de finale de l’UEFA EURO 2016 contre la France (1:2), mais ne sera pas parvenu à briller pour ce dernier mondial 2018.

Le saviez-vous ?

La République d’Irlande n’a signé que deux victoires en 13 matches de Coupe du Monde. Cependant, il est intéressant de relever qu’elle a franchi le premier tour lors de ses trois campagnes et qu’elle s’est hissée en quart de finale sans vraiment gagner une seule rencontre lors de la session de 1990.

Inscrivez-vous à notre newsletter