Equipe Pays de Galles

Pays de galles
Infos sur l'équipe
Equipe:Pays de Galles
Entraîneur:Chris COLEMAN
Capitaine:--
Classement:19

Pays de Galles


Le pays de Galles et le football

Equipe du Pays de Galles

L’équipe du pays de Galles de football ; bien qu’elle soit une équipe puissante composée de professionnels et donc d’une sélection de joueurs gallois représentant la nation lors des compétitions internationales de football masculin, sous l’égide de la Fédération de football de Galles ; ne sera pas parvenue à passer les phases de qualifications pour obtenir son ticket pour le 21e et prochain Mondial qui se déroulera cet été 2018 en Russie. Le pays de Galles dispose depuis 1876 de sa propre sélection de football pour le représenter dans les principaux tournois, bien qu’il fasse partie intégrante du Royaume-Uni. Il ne peut cependant pas se présenter aux Jeux olympiques, dont le Comité international olympique ne reconnaît que le Royaume-Uni comme représentant. Mais il faut savoir cependant que les joueurs gallois sont quant à eux sélectionnés selon les conditions d’admissibilité en sélection d’un joueur britannique comme un autre. C’est en 1958 que la sélection galloise atteindra les quarts de finale de la Coupe du monde en 1958. Mais elle atteindra également les quarts de finale de l’Euro 1976, à une époque où la phase finale ne débute qu’à l’étape suivante. Le Pays de Galles créera cependant la plus grosse surprise en 2016, en atteignant les demi-finales du championnat d’Europe, ce qui constituera alors sur le moment…sa meilleure performance dans une grande compétition internationale.

L’âge d’or des années 1950 du pays de Galles

Ivor Allchurch

Nous sommes à la fin des années 1950 et la sélection galloise bénéficie d’une génération de qualité, avec des joueurs comme Cliff Jones, Ivor Allchurch, Jack Kelsey, Alf Sherwood ou encore Trevor Ford, Terry Medwin, Ron Burgess et le célèbre John Charles, qui sera ensuite recruté en 1957 par la prestigieuse Juventus de Turin. Les Britanniques ne passent plus par le British Home Championship lors des qualifications de la Coupe du monde 1958. Ce qui les verra alors se mélanger pour la première fois aux autres sélections européennes. Deuxième du groupe 4 derrière la Tchécoslovaquie, mais devant la RDA, la sélection est alors éliminée. Mais le destin au Mondial lui donnera un petit coup de pouce en lui offrant ensuite une nouvelle chance. Elle sera en effet tirée au sort, après le refus de la Belgique, pour affronter Israël dans le cadre d’un barrage Europe-Asie, organisé suite aux boycotts des adversaires d’Israël dans le contexte de la crise du canal de Suez. Vainqueur au Stade Ramat Gan de Tel Aviv puis au Ninian Park de Cardiff, le pays de Galles obtient alors sa toute première qualification en Coupe du monde, une compétition où ils créeront encore une fois la surprise. Pour leur toute nouvelle entrée dans la compétition, ils tiendront en échec la Hongrie, finaliste de la dernière édition (1-1). Ils jouent leur qualification en quart de finale sur un match d’appui face à la Hongrie, après deux autres matchs nuls face au Mexique et à la Suède, pays organisateur, et remportent alors leur match (2-1). Mais plutôt diminués par la blessure de John Charles en début de match, les Gallois céderont face au Brésil, tout en résistant cependant tant bien que mal, ne s’inclinant au final que d’un but. Ce sera d’ailleurs un match référence pour une icône du ballon rond puisque c’est pendant ce match que Pelé, 17 ans, inscrit alors son premier but avec le Brésil. Un but qui portera chance aux Brésiliens qui remporteront alors leur premier titre mondial, 10 jours plus tard. Ivor Allchurch sera alors qualifié de meilleur buteur gallois du tournoi avec deux buts.

Passé en Coupe du Monde du pays de Galles

John Charles

Malgré la présence d’un joueur de renommée mondiale comme John Charles, le Pays de Galles n’aura disputé qu’une seule phase finale de l’épreuve mondiale en 1958. Se déroulant en Suède, les Gallois avaient atteint les quarts de finale grâce à un succès 2:1 face aux vice-champions du monde hongrois. Mais ils se feront éliminer par un but du jeune Pelé. Depuis, les Dragons n’ont plus jamais composté leur billet, échouant à la différence de buts en 1982 et 1986 face à la Tchécoslovaquie et l’Écosse respectivement et ne parvenant toujours pas à passer les phases de qualifications pour Russie 2018.

L’équipe actuelle du pays de Galles

Aaron Ramsey

La première chose que l’on peut dire au sujet du Pays de Galles, c’est que sa sélection ne manque vraiment pas de talents individuels. Mais Gareth Bale, Aaron Ramsey, Joe Ledley et Joe Allen qui contribuent au dynamisme de l’entrejeu, ne seront pas parvenus à mener leur équipe au Mondial 2018. L’équipe n’a pas pu compter également sur les titulaires réguliers en Premier League anglaise comme James Collins ou encore Ben Davies et le capitaine Ashley Williams, pour apporter une solidité rassurante à l’arrière-garde pendant les phases de qualifications. Et pourtant, on peut assurément dire que le parcours des Gallois à l’UEFA EURO France 2016 laissait présager de belles et nouvelles performances de haut vol pour ce championnat ; Bale et ses bandes ayant atteint le dernier carré du tournoi européen, après avoir pris l’ascendant sur la Russie ou encore sur la Belgique.

L’entraîneur du pays de Galles

Chris Coleman

Même si Chris Coleman peut sembler être un jeune entraîneur, il ne faut pas oublier qu’il possède à son compteur déjà plus de 10 ans d’expérience dans le métier. Il fut joueur international à 36 reprises, un palmarès qui le place légitimement à la tête de la sélection du pays de Galles en 2012. Depuis son arrivée, l’équipe a signé de très bons résultats qui pouvaient laisser espérer un prochain retour en Coupe du Monde…mais ce ne sera pour celle de 2018 en Russie.

Le saviez-vous ?

Gareth Bale

Il s’est écoulé exactement 35 jours après le 17e anniversaire de Gareth Bale, lorsque celui-ci est devenu le plus jeune buteur de l’histoire de la sélection galloise.

Inscrivez-vous à notre newsletter