Equipe Panama

Panama logo
Infos sur l'équipe
Equipe:Panama
Entraîneur:Hernán DARÍO GÓMEZ
Capitaine:--
Classement:56

Panama


Le Panama et son premier Mondial 2018

Jaime Penedo

On ne l’attendait pas à cette 21e Coupe du monde de football qui se tiendra en Russie du 14 juin au 15 juillet 2018 et pourtant il est bien là. C’est à présent au tour du Panama de Hernán Darío Gómez, classé 56e FIFA et présent parmi les 32 nations participantes, de vivre prochainement son premier Mondial. Son sélectionneur proposera très certainement une équipe-type composée de Penedo – Escobar, Torres, Ovalle, Machado- Godoy, Gomez, Quintero, Barcenas – Perez, Torres. En ce qui concerne les joueurs à surveiller et à suivre, ce seront incontestablement Blas Perez (Vancouver Whitecaps, Canada) et Luis Tejada (Juan Aurich, Pérou). Pour la toute première fois de son histoire, le Panama participera donc à la Coupe du monde l’été prochain en Russie. Un exploit et une fierté pour ce petit pays d’Amérique centrale qui a obtenu sa qualification en dominant sur le fil le Costa Rica (2-1) pour terminer 3e de la zone Concacaf. Il se placera alors juste devant le Honduras, barragiste, provoquant par la même occasion d’incroyables scènes de liesse dans tout le pays et notamment dans la capitale où les joueurs de la sélection ont défilé ensuite à bord d’un camion de pompiers sous les acclamations du peuple.

Les qualifications du Panama au Mondial 2018

Equipe du Panama

Une chose est certaine lors de la période des qualifications qui se sont déroulées en 2017, c’est que personne n’attendait vraiment les Centraméricains à ce niveau de la compétition, et à vrai dire, il faut bien avouer que leur présence a bien fait jaser dans le monde du foot, surtout du côté des États-Unis. Il faut dire que cette équipe, qui est alors classée 4e de son groupe avant la dernière journée, s’est qualifiée miraculeusement grâce à un but imaginaire inscrit face au Costa Rica (2-1). Faisant suite à un cafouillage sans nom dans la surface, et conjuguée à la défaite surprise des Américains, le Panama venait d’écrire une de ses plus belles pages de l’histoire du foot ce fameux le 10 octobre 2017, convainquant même le président du Panama Juan Carlos Varela à décréter un nouveau jour férié suite à la qualification historique de son pays pour la Coupe du monde en Russie.

Les ambitions du Panama au Mondial 2018

Il est obligé de faire mieux que précédemment puisqu’il n’a encore jamais participé ! Le Panama est sans conteste l’invité surprise de ce Mondial en Russie, même si sa sélection a été un peu tachée par ce but discutable. Cette équipe sera donc l’une des attractions des matches de poule, qui tentera par tous les moyens de ne pas tout gâcher en enchaînant les larges revers comme par exemple dans le passé, en suivant une voie toute tracée à suivre qui se trouve du côté des Saoudiens qui, pour leur première Coupe du monde en 1994, s’étaient tout simplement incrustés en huitièmes de finale.

Le sélectionneur du Panama

Hernán Darío Gómez

Alors qu’il a été nommé à la tête de l’équipe en 2014, le Colombien Hernan Dario Gomez est entré finalement dans l’histoire en menant le Panama à sa première Coupe du Monde en octobre 2017. Et pourtant, celui que l’on surnomme « La Matraque » (El Bolillo), n’a pourtant vraiment absolument rien d’un novice à ce niveau, car il a déjà dirigé la Colombie en 1998 et ensuite l’Équateur en 2002.

Le But à retenir du Panama

Román Torres

Ce sera forcément celui du 10 octobre 2017 face au Costa Rica (2-1), lorsque Roman Torres fera chavirer les cœurs panaméens en marquant un but synonyme de qualification au Mondial 2018 et à un billet pour la Russie, contre le Costa Rica à la 88e minute et à l’issue d’une soirée particulièrement riche en émotions.

La star du Panama

Blas Pérez

On retrouve le joueur Blas Perez, qui dispose de pas moins de cent sélections au compteur. On a affaire ici à un globe-trotter qui apporte une note d’expérience vraiment particulière et profitable aux Canaleros puisqu’il a disputé quatre campagnes de qualification pour la Coupe du Monde en inscrivant pas moins de 11 buts au total.

Un jour férié grâce au Mondial

Cette qualification pour la Coupe du Monde est tellement unique et phénoménale pour le Panama que son président, Juan Carlos Varela, a décrété carrément un nouveau jour férié suite à la qualification historique de son pays pour la Coupe du monde en Russie. Le président du Panama Juan Carlos Varela se félicitera alors sur Twitter : « C’est un jour historique pour le pays. Demain (le mercredi qui a suivi le match) sera un jour férié pour les travailleurs du secteur public et privé. » Il tiendra parole ensuite en publiant une photo de lui avec le décret signé entre les mains pour officialiser un mercredi 11 octobre qualifié de « jour de fête nationale ».

Inscrivez-vous à notre newsletter