Equipe Ouganda

Ouganda logo
Infos sur l'équipe
Equipe:Ouganda
Entraîneur:Milutin SREDOJEVIC
Capitaine:--
Classement:74

Ouganda

NetBet Sport

L’Ouganda

Equipe d'Ouganda

La République de l’Ouganda est un très beau pays d’Afrique de l’Est qui est également considéré comme faisant partie de l’Afrique des Grands Lacs. Il ne possède pas vraiment un passé glorieux dans le foot, mais reste proche en termes de prestations de grandes autres équipes du continent, étant entouré par exemple par la République démocratique du Congo, le Kenya, le Rwanda, le Soudan du Sud et la Tanzanie. Il est intéressant de relever que le Sud du pays englobe une vaste partie du lac Victoria et que l’Ouganda tire son nom de l’ancien royaume de Buganda, qui couvrait autrefois les régions les plus au sud, dont la capitale et plus grande ville est Kampala. On se retrouve ici dans un pays situé sur le plateau Est-africain, dont le centre s’articule autour du lac Kyoga, entouré de zone marécageuse et dont la quasi-totalité du territoire ougandais se trouve dans le bassin du Nil. Un Nil qui sort donc du lac Victoria pour rejoindre le lac Kyoga puis le lac Albert, sur la frontière congolaise. Il est donc évident que l’on ne retrouve pas vraiment une équipe aussi rayonnante de football au sein de cette région située tout à l’est est drainée par le fleuve Turkwel, qui fait partie du bassin drainant du lac Turkana. Un lac Kyoga qui fait également et grossièrement office de frontière linguistique entre les langues bantoues au sud et nilotiques au nord. Cette frontière, orientée du nord-ouest au sud-est, ne reflète que partiellement la division politique entre le nord et le sud. Enfin, pour conclure ce petit tour touristique de ce pays et avant d’attaquer son côté sportif et footballistique, il est important de relever que la superficie de l’Ouganda est de 241 550 km² ; ce qui représente environ la taille du Royaume-Uni.

L’Ouganda et le football

Nous vous proposons à présent de découvrir l’équipe d’Ouganda de football, qui est constituée par une sélection des meilleurs joueurs ougandais. Cette équipe se trouve sous l’égide de la Fédération d’Ouganda de football et montre régulièrement qu’elle est capable de rivaliser avec les meilleures équipes du continent. Pour se donner un aperçu de sa forme physique, il suffit de remonter en 2014, lors des qualifications pour Brésil 2014, où elle est passée tout près d’atteindre le dernier tour à 10 équipes. Pour y arriver, elle aurait dû battre le Sénégal sur le terrain neutre. Ce qui n’a pas été le cas, l’équipe passant à très peu de choses d’y arriver. Quatre ans avant, le scénario avait été le même, mais cette fois, c’est le Bénin qui avait terminé premier du groupe. L’Ouganda ne sera pas parvenu à remporter son ticket pour le prochain mondial qui se déroulera du 14 juin au 15 juillet 2018 en Russie.

L’équipe actuelle de l’Ouganda

On a pu constater lors des dernières épreuves de qualifications ratées haut la main par l’équipe de l’Ouganda, que beaucoup d’internationaux ougandais évoluaient en Afrique, par exemple en Tanzanie, en Afrique du Sud, en Tunie ou encore au Kenya. Mais quelques-uns sont basés également en Europe ou en Asie.

L’entraîneur de l’Ouganda

Milutin Sredojević

Faisant partie de cette génération et catégorie d’entraîneurs européens particulièrement à l’aise en Afrique, Milutin Sredojevic a pris les rênes du club ougandais de Villa en 2001. Passionné de foot, de son équipe et amoureux des lieux, il n’a plus jamais quitté le Continent Mère et a donc entraîné des clubs tout au long de sa carrière en Éthiopie, en Afrique du Sud, en Tanzanie et au Soudan. Enfin, il faut savoir que pour sa première nomination à la tête d’une équipe nationale date de 2011, il a pris place sur le banc du Rwanda.

L’affaire Ouganda-Ghana du mondial 2018

Le Ghana avait dénoncé l’arbitrage et voulu rejouer contre l’Ouganda pour une affaire de penalty oublié et surtout pour un but valable selon elle dans le temps additionnel. Nous sommes le samedi 7 octobre 2017 et après un match nul en Ouganda (0-0) qui élimine quasiment la sélection du Ghana pour le Mondial, la fédération du Ghana demande à la FIFA d’envisager de rejouer le match. On a affaire alors à une équipe remontée contre le trio arbitral de son match contre l’Ouganda, samedi à Kampala (0-0). Le Ghana a adressé une «protestation» officielle à la FIFA et lui demande alors «respectueusement» d’envisager de rejouer ce match dont le résultat plombait largement les espoirs des Ghanéens de voir la Russie l’été prochain. Troisièmes à trois points de l’Égypte (un match en moins) et toujours à deux longueurs de l’Ouganda, les Black Stars étaient alors quasiment éliminés. Dans un communiqué diffusé après la rencontre, la fédération ghanéenne pointe alors deux décisions des arbitres soudanais en particulier : un but refusé dans le temps additionnel alors que « les images de télévision montrent qu’il est parfaitement valable » et un penalty évident selon elle, mais non sifflé plus tôt en seconde période sur Frank Acheampong, bousculé dans la surface. Le match ne sera pas rejoué, le Ghana sera éliminé du mondial, tout comme l’Ouganda qui suivra ensuite ses pas vers le retour au pays sans passer par la case obtention du ticket pour Russie 2018.

Le saviez-vous ?

L’Ouganda a participé à 4 reprises à la Coupe d’Afrique des Nations de la CAF, entre 1968 et 1978. Depuis, l’Ouganda n’a en fait plus jamais pris part à la CAN.

Inscrivez-vous à notre newsletter