Equipe Nouvelle-Calédonie

Nouvelle-Calédonie logo
Infos sur l'équipe
Equipe:Nouvelle-Calédonie
Entraîneur:Thierry SARDO
Capitaine:--
Classement:156

Nouvelle-Calédonie


La Nouvelle-Calédonie et le football

Equipe de Nouvelle-Calédonie

Nous vous proposons de découvrir une autre équipe, qui ne sera pas parvenue à obtenir son sésame pour la prochaine coupe du monde qui se déroulera du 14 juin au 15 juillet 2018 en Russie, mais qui ne démérite pas pour autant. L’équipe de Nouvelle-Calédonie de football, que l’on surnomme les « Cagous », est donc une sélection des meilleurs joueurs néo-calédoniens sous l’égide de la Fédération calédonienne de football. Elle participe aux compétitions de la Confédération du football d’Océanie et de la FIFA et se trouve être une équipe territoriale de Nouvelle-Calédonie, bien qu’émanant d’une fédération souveraine affiliée à la FIFA, qui reste l’une des seules sélections nationales au monde (avec Tahiti) à participer à une compétition régionale, la Coupe de l’Outre-Mer de football, organisée par une autre fédération souveraine, la Fédération française de football. Jusqu’ici vous suivez toujours ? Il est également important de relever que l’équipe de Nouvelle-Calédonie est l’une des plus titrées de la confédération océanienne. De ce fait, vous allez à présent découvrir un plus en cette équipe qui est également l’une des 4 seules équipes de la zone à avoir atteint le top 100 dans le classement FIFA, en septembre 2008.

L’histoire du football et de la Nouvelle-Calédonie

Ce n’est pas parce qu’elle a été crée en 1928, que la Fédération calédonienne de football s’est retrouvée affiliée rapidement à la FIFA. Ce ne sera en effet qu’en 2004 qu’elle se ralliera à la fédération, devenant également membre de l’OFC la même année et le 205e membre de celle-ci. Une affiliation qui permet pour le coup à l’équipe de Nouvelle-Calédonie de football de pouvoir officiellement disputer les compétitions internationales et notamment les éliminatoires de la Coupe du monde depuis cette date, alors que la sélection néo-calédonienne, du fait du rattachement des institutions locales à la Fédération française de football , ne pouvait s’aligner que lors de match amicaux ou compétitions régionales auparavant. Elle ne pouvait participer par exemple aux Jeux du Pacifique ou à la Coupe d’Océanie de football qu’en tant qu’invité. On retrouve des « Cagous » qui s’illustrent à plusieurs reprises lors de nombreuses compétitions. Ils remportent alors à plusieurs reprises les Jeux du Pacifique, et finissent même à la troisième place, lors des deux premières éditions de la Coupe d’Océanie.

Passé en qualifications pour la Coupe du Monde de la Nouvelle-Calédonie

Comme nous vous le relations au début de cette revue sur l’équipe, la Nouvelle-Calédonie a été affiliée à la FIFA en 2004. Une date qui sera marquante pour le pays puisqu’elle fera d’elle alors à ce moment précis, le plus jeune membre océanien de l’organe directeur du football mondial. Cependant, la nation mélanésienne francophone a un riche passé footballistique puisqu’elle réalisera deux campagnes qualificatives pour la Coupe du Monde de la FIFA. Mais ce qui sera le fait marquant de la nation sera le fait qu’elle y participera, pour les deux fois, de façon tout à fait honorable. En 2007, les Néo-Calédoniens ont été alors champions du Pacifique Sud et en 2012, et ont atteint la finale de la Coupe des Nations de l’OFC, s’inclinant alors face à Tahiti qui décrochera à ses dépens le billet du continent pour la Coupe des Confédérations de la FIFA.

L’équipe actuelle de Nouvelle-Calédonie

Georges Gope-Fenepej

Composée de joueurs d’expérience, qui ne voudront certainement pas raccrocher les crampons internationaux avant de réussir un exploit qu’ils ont manqué de peu en 2012 lors de la finale de la Coupe des Nations de l’OFC, cette sélection néo-calédonienne ne parviendra cependant pas à passer les phases de qualifications pour le prochain mondial. On se souvient pourtant qu’en 2013, elle avait donné du fil à retordre à la Nouvelle-Zélande, qui décrochera alors sur le fil la place pour les barrages intercontinentaux. Il faut savoir que plusieurs joueurs de Nouvelle-Calédonie ont évolué en France. On retrouve par exemple l’attaquant Georges Gope-Fenepej, fer-de-lance du secteur offensif de cette équipe, qui ne sera pas parvenu cependant à aider son équipe à valider son ticket pour Russie 2018.

L’entraîneur de Nouvelle-Calédonie

Thierry Sardo

Nommé à son poste début 2015, avec comme assistant Pierre Wajoka, Thierry Sardo est originaire de Nouvelle-Calédonie et se trouve être le joueur le plus capé de l’histoire du football néo-calédonien. Sardo a non seulement été sélectionneur-adjoint quand la Nouvelle-Calédonie a gagné les Jeux du Pacifique à domicile en 2011, mais il a également entraîné plusieurs équipes locales. Il remportera même le championnat avec l’AS Mont Dore.

Le saviez-vous ?

Même si la Fédération néo-calédonienne de football a été fondée il y bien longtemps, en 1928, elle n’a cependant rejoint la FIFA que lors du centième anniversaire de l’organe directeur du football mondial.

Inscrivez-vous à notre newsletter