Equipe Kosovo

Kosovo logo
Infos sur l'équipe
Equipe:Kosovo
Entraîneur:Albert BUNJAKI
Capitaine:--
Classement:174

Kosovo


Le Kosovo et le football

Equipe du Kosovo

La première chose à savoir sur l’équipe du Kosovo de football, c’est qu’elle est une équipe reconnue internationalement et représentant le Kosovo. Contrôlé par la Fédération du Kosovo de football, le Kosovo a été admis comme 55e membre de l’UEFA après un vote des 54 pays composant cette confédération réunie en congrès à Budapest le 3 mai 2016 et se trouve être un pays membre de la FIFA depuis le 13 mai 2016. L’équipe sera autorisée par la FIFA en janvier 2014 à disputer des rencontres officielles amicales et disputera alors son tout premier match officiel amical le 5 mars 2014. Une rencontre qui se déroulera donc face à Haïti lors d’un match disputé au stadiumi olimpik Adem Jashari à Kosovska Mitrovica, et qui se terminera sur le score de zéro à zéro.

Historique du Kosovo au football

On se retrouve ici face à une équipe du Kosovo qui joue plusieurs rencontres de 1993 à 2009, mais qui sera cependant bridée depuis 2010, une année depuis laquelle l’équipe n’est pas autorisée par la FIFA à jouer de matchs. La raison est simple puisque cela est dû à la forte opposition de la Serbie, qui ne reconnait pas l’indépendance du Kosovo, signant ici un cas similaire qui rejoint celui de la sélection de Gibraltar, non reconnu par l’Espagne, mais autorisée à jouer des matchs amicaux avant de devenir membre de l’UEFA en mai 2013, à la suite d’une décision du Tribunal arbitral du sport. Il faudra attendre alors janvier 2014 pour voir le Kosovo obtenir l’autorisation de la FIFA de disputer des matches amicaux contre d’autres équipes nationales à domicile ou à l’extérieur. Mais il est important de relever que cela sera possible sous certaines conditions. L’une de ces conditions est que les clubs et équipes kosovars n’arborent pas de symboles nationaux comme des drapeaux ou des emblèmes et qu’aucun hymne national ne soit joué. À la suite de l’intégration de Gibraltar dans l’UEFA, la fédération du Kosovo sera alors candidate pour rejoindre l’UEFA, en vue de la Ligue des nations qui commencera en 2018. Mais on assiste ici à une candidature qui reste officieuse en raison d’oppositions nombreuses comme ce fut le cas en 2014 où l’on a vu certains Catalans et certains Écossais, par exemple, demander à quitter leurs royaumes respectifs.

Les débuts du Kosovo au football

Alain Giresse

Il faudra attendre le 5 mars 2014 pour voir le tout premier match officiel amical contre Haïti au stadiumi olimpik Adem Jashari à Kosovska Mitrovica. Cette rencontre sera alors disputée devant près 18 000 spectateurs, dont 17 000 spectateurs payants, et se terminera alors sur le score de zéro à zéro ; alors que le second match officiel sera disputé quant à lui le 21 mai 2014, contre la Turquie au stadiumi olimpik Adem Jashari à Kosovska Mitrovica et se terminera quant à lui par une victoire de ce dernier sur 6 à 1. Mais l’équipe ne sera pas au bout de ses peines, notamment avec la Fédération de Serbie qui considère que le Kosovo est une province serbe et qui proteste contre le fait, entre autres, que les maillots portaient la mention «Kosova*», un simple astérisque contournant l’accord obtenu de ne pas mentionner de symbole national. Le 3e match officiel du Kosovo sera ensuite disputé le 25 mai 2014 contre le Sénégal, à Genève, à l’initiative d’Alain Giresse et de la fédération du Kosovo. Admission dans la foulée à l’UEFA et à la FIFA, puis premiers matchs officiels en éliminatoires avant d’intégrer le 3 mai 2016 l’UEFA et de se voir le 13 mai 2016 admis comme 210e membre de la FIFA. Le Kosovo peut désormais participer aux éliminatoires de la Coupe du Monde et de l’Euro, mais ne sera pas parvenu malgré tout à se qualifier pour le prochain mondial qui se déroulera du 14 juin au 15 juillet 2018 en Russie.

Le Kosovo et le mondial

L’équipe disputera alors ses matchs à domicile pour les éliminatoires de la coupe du Monde 2018 en Albanie. En effet, les stades au Kosovo ne correspondant pas vraiment aux normes de la Fifa, ils se dérouleront donc là bas, alors qu’elle intègrera le Groupe I des éliminatoires de la Coupe du Monde 2018. Un mondial qui démarrait pas si mal pour le Kosovo qui tenait alors en échec la Finlande pour son premier match officiel de la Coupe, grâce notamment à l’égalisation de Valon Berisha. Le Kosovo remporte alors le premier point de son histoire en éliminatoires dès son premier match. Mais tout basculera vers une descente aux enfers ensuite lors de son premier match à « domicile », où le Kosovo reçoit alors la Croatie qui s’impose logiquement 6-0. Un match éprouvant et écrasant qui devient alors la plus large défaite du Kosovo. L’équipe rencontre ensuite l’Ukraine en extérieur et perd une nouvelle fois sur le score de 3-0 après cette lourde défaite contre la Croatie. Le Kosovo se trouvera alors très vite dernier de son groupe, à égalité de point avec la Finlande, après tout juste 3 journées et signera le 14 novembre 2017 une première victoire à domicile contre la Lettonie, sur un score de 4 buts à 3, mais ne parviendra pas à passer les phases de qualifications pour Russie 2018.

Historique de qualification du Kosovo

Comme nous vous l’avons déjà expliqué un peu plus haut, Le Kosovo n’étant membre de la FIFA et de l’UEFA que depuis mai 2016, il n’a participé à aucune campagne de qualification pour la Coupe du Monde de la FIFA avant celle de 2017 pour le mondial 2018 . Une campagne pendant laquelle elle ne sera pas parvenue à obtenir son ticket.

L’équipe actuelle du Kosovo

Hekuran Kryeziu

Tout comme c’est le cas dans de nombreuses autres équipes nationales ayant des racines dans l’ex-Yougoslavie, le Kosovo peut faire appel à plusieurs joueurs techniquement adeptes. On a pu constater dernièrement la présence de nombreux membres de l’équipe actuelle qui jouent en Suisse comme Hekuran Kryeziu et Albnan Pnishi. Certains autres, comme Fanol Perdedaj et Enis Alushi sont puisés en Allemagne, pays dans lequel ils exercent leur métier. Le joueur le plus connu du Kosovo reste l’attaquant Albert Bunjaku, qui a passé la plus grande partie de sa carrière en Allemagne et qui joue maintenant pour St Gallen. Le joueur de 32 ans a également marqué le premier but international de son pays contre les îles Féroé en juin 2016.

L’entraîneur du Kosovo

Albert Bunjaki

C’est l’ancien sélectionneur adjoint de Kalmar, Albert Bunjaki, qui est actuellement l’entraîneur-chef du Kosovo depuis 2009. Il est arrivé en effet cette année, lorsque l’équipe a principalement disputé des matches non officiels. L’équipe profite ici d’un atout, né à Pristina, mais qui a déménagé en Suède à l’âge de 20 ans pour poursuivre sa carrière de joueur avant d’acquérir une expérience d’entraîneur dans plusieurs petits clubs.

Le saviez-vous ?

Bien que cela puisse sembler une statistique incroyablement impressionnante, on sait que le Kosovo a remporté 100% de ses matches internationaux officiels avant les éliminatoires de la Russie 2018. Il faut dire que l’équipe n’avait joué en fait qu’un seul match officiel, battant les îles Féroé 2-0 à Francfort le 3 juin 2016.

Inscrivez-vous à notre newsletter