Equipe Honduras

Honduras logo
Infos sur l'équipe
Equipe:Honduras
Entraîneur:Jorge LUIS PINTO
Capitaine:--
Classement:70

Honduras


Le Honduras et le football

Equipe du Honduras

L’équipe du Honduras de football (Selección de fútbol de Honduras) est la sélection de joueurs honduriens. C’est une équipe, que l’on surnomme également les Catrachos, qui représente le pays lors des compétitions internationales de football masculin et qui se trouve donc sous l’égide de la Fédération du Honduras de football (Federación Nacional Autónoma de Fútbol de Honduras). Alors qu’elle a été fondée en 1921, la sélection hondurienne ne connaitra sa meilleure performance qu’en remportant sa toute première Coupe des nations de la CONCACAF, le championnat d’Amérique du Nord, d’Amérique centrale et des Caraïbes, à domicile en 1981. Elle marquera également de son empreinte de grandes compétitions en participant par exemple à trois reprises à la Coupe du monde, en 1982, 2010 et 2014.

Les débuts du Honduras

Il faudra remonter jusqu’au 14 septembre 1921 et se rendre à Guatemala city pour assister au tout premier match officiel du Honduras. Il sera alors opposé à l’équipe du Guatemala dans un match qui se soldera alors par une défaite sur le score fleuve de 10 buts à 1 ; un score effrayant qui reflète donc en même temps son premier match, mais aussi sa plus large défaite jamais encaissée à ce jour. Il faudra attendre ensuite 9 ans après cette défaite record pour voir la sélection nationale fouler le sol d’un terrain de ses crampons. Ce sera alors lors de leur participation aux Jeux d’Amérique centrale et des Caraïbes de 1930. Une compétition au cours de laquelle elle terminera 3e, juste derrière Cuba et le Costa Rica. À cette occasion, il est intéressant de relever que dans les années qui suivent, ces jeux régionaux seront alors les seules occasions pour lesquelles une sélection est rassemblée, en 1935 puis en 1950 ou elle terminera encore une fois 3e. En 1946, la sélection du Honduras dispute la Coupe CCCF à San José. Ce sera l’événement au court duquel l’équipe enregistrera alors sa plus large victoire contre le Nicaragua. En effet, le 13 mars 1946 sera la date à laquelle le Honduras remportera une victoire sur le score de 13 buts à 0. Les Honduriens participent aussi aux éditions de 1953, 1955, 1957, 1960 et enfin 1961. Ils signeront ici leur meilleure performance dans cette compétition en atteignant une seconde place acquise lors de l’édition de 1953, derrière le Costa Rica qui sera alors cette année-là le pays hôte de la compétition.

Le Honduras au Mondial 2018

Les Catrachos terminent à la 4e place du dernier tour préliminaire de la zone CONCACAF à l’occasion des éliminatoires de la Coupe du monde 2018, à la faveur d’une victoire arrachée in extremis face au Mexique, lors de la dernière journée (3-2). Alors qu’ils sont 5e de la zone Asie et qualifiés à un barrage inter-continental face à l’Australie, ils tiendront alors échec les Socceroos 0-0 à domicile. Mais ils tomberont ensuite au match retour (1-3) et verront alors s’envoler toutes leurs chances de participer à une troisième Coupe du monde d’affilée en 2018 en Russie.

L’histoire des finales de la Coupe du Monde du Honduras

Il est intéressant de relever que le Honduras est un pays qui a su faire preuve de persuasion lors de trois apparitions à la Coupe du monde. Après avoir fait ses débuts à l’Espagne en 1982, une compétition pendant laquelle ils ont enregistré deux matchs nuls dans leur meilleure performance à ce jour et après avoir fait son retour à la compétition à Afrique du Sud 2010, l’équipe du Honduras est réapparue au Brésil 2014, où elle n’a cependant pas réussi à décrocher un seul point en tombant au premier obstacle. Elle ne parviendra pas également à se qualifier pour l’édition de Russie 2018.

L’équipe actuelle du Honduras

Noel Valladares

Malgré le fait que l’équipe ait atteint la dernière finale mondiale encore intacte, le Honduras ne sera pas parvenu à gagner sa place à Russie 2018. Même si elle disposait de joueurs plutôt remarqués dans l’ensemble pour leur force physique et leur habileté sur le ballon, Los Catrachos n’ont pas pu compter sur leurs cadres comme Noel Valladares, Maynor Figueroa ou encore Boniek Garcia pour passer les phases de qualifications pour la prochaine Coupe du Monde. Tout comme ce fût le cas avec le talent de buteur confirmé dans Jerry Bengtson et des jeunes nouvelles recrues sous la forme d’Andy Najar et Luis Garrido qui ne seront pas parvenus à aider leur équipe à se démarquer pour cette prochaine session en Russie.

L’entraîneur du Honduras

Jorge Luis Pinto

Souhaitant renforcer les espoirs honduriens de réaliser une troisième Coupe du Monde consécutive, le pays a proposé l’arrivée en pirogue de Jorge Luis Pinto à la tête de son équipe nationale. On retrouve ici un homme qui a guidé le Costa Rica vers les quarts de finale au Brésil 2014. Il profite ici d’une réussite qui lui aura alors valu le titre d’entraîneur de la CONCACAF de l’année. Ce qui n’est pas rien dans une carrière d’entraîneur comme la sienne, qui remonte quand même à plus de 20 ans d’expérience. Il faut savoir également que Pinto a pris en charge plusieurs clubs dans sa Colombie natale et au Pérou, au Costa Rica et au Venezuela. Mais ce tacticien et stratège méticuleux, qui a remporté le titre de Copa Centroamericana à deux reprises dans son mandat avec succès Los Ticos, ne sera pas parvenu à mener son équipe vers la victoire lors des phases de qualification pour le prochain mondial qui se déroulera du 14 juin au 15 juillet 2018 en Russie.

Le saviez-vous ?

Le Honduras a donc participé à 3 finales mondiales au fil des ans, et se trouve donc titré du quatrième meilleur résultat de la zone CONCACAF, tout juste derrière le Mexique avec 15 participations, des Etats-Unis avec dix et du Costa Rica avec tout juste quatre.

Inscrivez-vous à notre newsletter