Equipe Gabon

Gabon logo
Infos sur l'équipe
Equipe:Gabon
Entraîneur:José Antonio CAMACHO
Capitaine:--
Classement:93

Gabon

NetBet Sport

Le Gabon et le football

Equipe du Gabon

Écartée du prochain Mondial qui se déroulera du 14 juin au 15 juillet 2018 en Russie, l’équipe du Gabon de football n’en reste pas moins une sélection de joueurs de football gabonais, représentant le pays lors des compétitions internationales sous l’égide de la Fédération gabonaise de football, plutôt intéressante à étudier. Une équipe chargée d’histoire qui a même vu son nom changer plusieurs fois. Ses joueurs étaient effectivement surnommés « Azingo » jusqu’en 2000, jusqu’à ce qu’ils deviennent « Les Panthères ». Il est intéressant de relever également qu’ on les surnomme « Les Brésiliens », ce qui reste pas vraiment pratique lors des Coupes du Monde, vous nous le concéderez facilement. Sa première rencontre de son histoire ? L’équipe nationale la disputera face à la Haute-Volta, au travers d’un match qu’elle perdra sur le score de 5 buts à 4.

Historique du football au Gabon

Ce sera Owandault Berre qui introduira le football au Gabon en 1897 et le tout premier match organisé au Gabon aura lieu alors le 27 novembre 1927 dans le quartier de Glass. Le père Lefèvre prendra ensuite le relais lorsque Berre décédera le 4 aout 1928 à l’âge de 31 ans, pour propager le football au Gabon et voir le sport remporter un grand succès, permettant alors au Gabon de compter très vite sur de bons éléments comme Augustion Chango qui fut même appelé dans l’équipe de l’AÉF à Brazzaville. De retour au Gabon, ce dernier s’investit dans l’organisation du football. Il créera alors la ligue et la fédération gabonaise de football en 1962. Un grand nombre de dirigeants de la Ligue de football de l’Estuaire figureront ensuite parmi les membres fondateurs de la Fédération gabonaise de football : Albert Nkoghe Bekale, Georges Gnambault, Anguilé, Joseph Makosso, Paul Mamadou Ndiaye Emane, Jules Owanlele, Richard Ambouroue, Auguste Walker, Adrien Adjaeno…On retrouvera de grands joueurs parmi les premiers dans cette équipe en 1962, comme Martin Ossey, Aristide Posso ou encore Lamine Diop, participant alors à la toute première édition du championnat national de football qui se déroulera en 1968. Depuis cette année-là, le football ne cessera plus de se développer au Gabon, mais il faudra attendre 17 ans, en 1985, pour voir l’équipe nationale « Azingo » remporter son premier trophée international. Et ce sera à l’occasion de la Coupe de l’UDEAC, une compétition pendant laquelle il battra en finale le Congo à Masuku sur un score de 3-0. Lancé sur la route de la victoire, le Gabon triomphera ensuite à Yaoundé, face au Cameroun 3 ans plus tard sur un score de 2-1. Sa première participation à la Coupe d’Afrique des nations interviendra ensuite en 1994 et le Gabon sera encore présent et atteindra les quarts de finale, qu’il perdra aux tirs au but contre la Tunisie en 1996.
Le pays ne se sera malheureusement pas qualifié pour la CAN 1998 et le National Azingo, rebaptisé en 2000 les Panthères, sera cependant du voyage au Ghana et au Nigeria. Hormis en 1996 et 2012, le Gabon a toujours été éliminé au 1er tour.

Historique de qualification du Gabon

Les performances du Gabon en qualifications pour la Coupe du Monde de la FIFA n’ont jamais vraiment été suffisantes, pour lui permettre de se qualifier pour la phase finale, et ce malgré des points forts intermittents. On retrouve par exemple des victoires précoces contre le Togo ou encore le Maroc, qui ne seront pas suffisantes par rapport à Afrique du Sud 2010. La victoire du Gabon contre le Nigeria sur la route de l’Italie en 1990 sera par exemple une réussite isolée et les espoirs de l’équipe seront rapidement étouffés dans la préparation du Brésil 2014, le Gabon terminant alors assez loin derrière le Congo et le Burkina Faso dès le second tour.

L’équipe actuelle du Gabon

Pierre Emerick Aubameyang

On retrouve ces derniers temps un jeune camp qui regroupe différents joueurs, ayant une expérience européenne, gravitant autour d’une figure centrale en la qualité de Pierre-Emerick Aubameyang. On pourra profiter de plusieurs membres de l’équipe qui ont servi ensemble pendant plusieurs années, comme Didier Ovono et Bruno Ecuele Manga. Mais cette union et cette cohésion ne permettra par aux Panthères de sortir de la Coupe d’Afrique des Nations CAF 2015 en phase de groupes, malgré une victoire d’ouverture contre Burkina Faso et surtout, de ne pas passer les phases de qualification pour le Mondial 2018 qui se déroulera donc sans eux en Russie. Malick Evouna et Henri Ndong sont des talents émergents, qui offrent néanmoins de l’espoir pour un avenir plus brillant et plus cohérent, mais ils ne pourront pas le prouver lors du prochain mondial.

L’entraîneur du Gabon

José Antonio Camacho

De nombreux entraîneurs auront défilé depuis ces dernières années à la tête de l’équipe du Gabon. On verra alors le départ du directeur technique Jose Garrido, suivi par le départ de Jorge Costa en novembre 2016, avant que les rênes du Gabon soient reprises par un troisième pilote issu des pays ibériques. Étoile du Real Madrid dans ses jours de jeu et ayant passé deux brèves périodes à la tête de Los Blancos au cours des deux dernières décennies, c’est José Antonio Camacho qui s’attèlera à la tâche, tout juste après avoir quitté son poste le plus récent le mettant en charge de la RP Chine, une équipe asiatique qu’il avait tenté de mener au Brésil en 2014, après avoir déjà apprécié l’expérience de la Coupe du monde à la Corée / Japon en 2002, où il a mené l’Espagne aux quarts de finale.

Le saviez-vous ?

Lors du Tournoi Olympique de Football à Londres en 2012, le Gabon n’a gagné que 2 tout petits points et a connu cependant une campagne modérément réussie lors de sa première sortie olympique. Il terminera en effet 3e de son groupe et ne perdra que face aux vainqueurs du Mexique sur un score de 2-0.

Inscrivez-vous à notre newsletter