Equipe Estonie

estonie logo
Infos sur l'équipe
Equipe:Estonie
Entraîneur:Martin REIM
Capitaine:--
Classement:84

Estonie


L’Estonie et le football

Equipe d'Estonie

Nous vous invitons à présent à découvrir l’équipe d’Estonie de football, que l’on appelle également les Sinisargid, et qui est donc l’équipe nationale qui représente l’Estonie lors des compétitions internationales masculines de football. Se trouvant sous l’égide de la Fédération d’Estonie de football, celle-ci consiste en une sélection des meilleurs joueurs estoniens. Pour la petite anecdote, il faut savoir que l’équipe d’Estonie est la seule à avoir rencontré les 53 autres nations que compte l’UEFA à la suite de son match amical du 5 mars 2014 contre l’équipe de Gibraltar. L’Estonie ne s’est encore jamais qualifiée pour une phase finale d’une compétition majeure de football, mais elle se qualifie cependant pour les barrages de l’Euro 2012, en terminant deuxième de son groupe de qualifications derrière l’Italie, mais devant la Serbie le 11 octobre 2011. Une équipe qui mérite à ce qu’on se penche un peu sur elle, surtout depuis ses premières performances lors des matchs de qualifications pour la prochaine coupe du monde.

Historique de qualification de l’Estonie

C’est lors de la qualification pour la Coupe du Monde de la FIFA 1994, après son accession à l’indépendance, que sont survenus les premiers matches de l’Estonie. Ils récolteront alors qu’un seul point sur dix matches, mais enregistreront cependant leur première victoire en compétition lors de la prochaine campagne quatre ans plus tard. Ils récolteront en effet deux victoires et deux nuls lors de la préparation du tournoi de 2002 et réussiront cinq victoires, deux nuls et cinq défaites en éliminatoires d’Allemagne 2006. Mais l’Estonie ne parviendra pas à être en mesure de maintenir ce niveau de performance lors des qualifications pour les Coupes du monde 2010 et 2014. Ils termineront alors à la cinquième place de leur groupe à chaque fois et ne passeront pas également les phases de qualifications de la prochaine coupe du monde 2018.

L’Estonie au mondial 2018

En octobre 2017, après une victoire contre Chypre (1-0) lors de son dernier match de qualification au Mondial 2018, l’Estonie a enchaîné en infligeant une correction à Gibraltar (6-0). En effet, on retrouve alors une équipe qui, après son nul en Grèce (0-0) et sa victoire contre Chypre (1-0), réalise une fin de qualifications pour le Mondial 2018 plutôt réussie. Les Estoniens se sont amusés sur la pelouse de Gibraltar, mais ne seront toutefois plus en mesure de se qualifier dans le groupe H. En novembre, la Belgique écrase ensuite l’Estonie 8-1 alors que les Diables rouges, leaders de leur groupe, sont désormais près d’une qualification pour le Mondial de Russie. En effet, la Belgique, est euphorique, car elle signe alors ici son quatrième succès en autant de rencontres dans les qualifications pour la Coupe du monde 2018. Les Diables rouges ont giflé l’Estonie à Bruxelles (8-1), se rapprochant encore un peu plus à ce moment précis d’un billet pour le Mondial en Russie grâce à ce festival offensif.

L’équipe d’Estonie

Andres Oper

Les Sinisargid n’ont pas participé à une compétition majeure depuis leur participation au Tournoi Olympique de Football Masculin en 1924. Ils ne seront pas parvenus à remporter les phases de qualifications pour participer au prochain mondial qui se déroulera du 14 juin au 15 juillet 2018 en Russie. L’Estonie a pourtant tenté de combler le vide laissé par le buteur record Andres Oper, mais n’a pas pu se démarquer, alors que le capitaine Raio Piiroja a même démissionné de ses fonctions internationales, laissant le défenseur Ragnar Klavan prendre alors le brassard du capitaine de cette équipe qui ne passera pas les qualifs et sera écrasée par la Belgique lors de son dernier match fatal.

L’entraîneur de l’Estonie

Martin Reim

C’est, Martin Reim, le joueur le plus capé de son pays, qui a pris la tête de cette équipe en qualité de meilleur entraîneur de son pays à la fin de l’année 2016. Profitant d’un palmarès impressionnant de 157 apparitions sur deux décennies, il avait également pris la tête d’un certain nombre de jeunes estoniens depuis 2012. Il prend le contrôle de Magnus Pehrsson, dont le dernier match de qualification pour la Coupe du Monde était le premier match de son pays sur la route de la Russie. Mais ce sera alors une défaite cuisante de 5-0 contre la Bosnie-Herzégovine en septembre 2016 qui favorisera alors un mauvais classement dans la poule et évincera au final le pays de Russie 2018.

Le saviez-vous ?

L’Estonie est donc la seule équipe européenne à avoir disputé au moins un match international contre les 53 autres pays membres de l’UEFA. Mais il faut savoir également que le Kosovo vient d’être ajouté à cette liste.

Inscrivez-vous à notre newsletter