Equipe Espagne

Espagne logo
Infos sur l'équipe
Equipe:Espagne
Entraîneur:Julen LOPETEGUI
Capitaine:--
Classement:6

Espagne


L’Espagne en quête de renouveau ?

Historique de l’Espagne

Au mois d’août 1920, l’Espagne a fait ses premiers pas sur le pré avec une défaite devant le Danemark, 1 but à 0. Depuis, la Roja a fait beaucoup de chemin et elle est devenue l’une des plus grandes nations du football sur la scène internationale.

L’Espagne est entrée dans l’histoire puisque cette sélection est la première à remporter la Triple Couronne et elle est la première à conserver un titre européen.

Depuis un sacre européen en 1964, l’Espagne n’avait plus brillé avant cette Triple Couronne, hormis une médaille d’or aux Jeux Olympiques de 1992. L’Espagne est aussi une des rares sélections à disposer de deux grands stades, le Nou Camp à Barcelone et l’Estadio Santiago Bernabeu à Madrid.

Attention, dans cette sélection Espagnole, seulement 7 joueurs ont décroché les 3 trophées, en 2008, en 2010 et en 2012, Iker Casillas, Sergio Ramos, Xabi Alonso, Fernando Torres, Cesc Fabregas, Andres Iniesta et Xavi.

Hormis Xavi et Fernando Torres, les autres joueurs peuvent partir à la conquête d’un 4è trophée avec cette Coupe du Monde 2018 en Russie.

Sélectionneur de l’Espagne

Si Vicente del Bosque est l’homme qui a offert 3 trophées consécutifs à l’Espagne, c’est Julen Lopetegui qui a pris les reines de la Roja depuis l’échec de l’Euro 2016 en France.

L’Espagne se devait de changer de sélectionneur, car lors de la Coupe du Monde 2014 au Brésil et pour le Championnat d’Europe en France, la Roja a été mise en difficulté. Le discours ne passait plus.

A l’inverse de nombreux sélectionneurs, Julen Lopetegui est passé par les sélections de jeunes avant de prendre les commandes de la Roja. En effet, même s’il a fait un écart à Porto de 2014 à janvier 2016, il avait entraîné les 19 ans, les moins de 20 ans et les Espoirs Espagnols.

Julen Loptegui n’a encore rien gagné mais il a décroché une place de vice-champion du Portugal avec le FC Porto, lors de la saison 2014-2015.

Statistiques

  • Premier du Groupe G des éliminatoires
  • 36 buts marqués dans ces éliminatoires
  • 3 buts encaissés
  • 5 buts marqués par David Silva
  • 5 buts marqués par Alvaro Morata
  • 5 buts marqués par Isco
  • 1 but marqué par Rodrigo
  • 1 but marqué par Aritz Arduriz

Composition probable

  • Pepe Reina
  • C. Azpilicueta
  • Nacho
  • Sergio Ramos
  • Nacho Monreal
  • S. Busquets
  • Illarramendi
  • Pedro
  • J. Viera
  • Marcos Asencio
  • A. Aduriz

Remplaçants :

  • G. Piqué
  • Isco
  • Iago Aspas
  • José Callejon
  • Koke
  • M. Bartra
  • Saul
  • Alvaro Morata
  • Rodrigo
  • Jordi Alba
  • David de Gea

Palmarès

La vitrine des trophées est déjà bien fournie pour l’Espagne, car la Roja compte un titre de Champion du Monde en 2010 et 3 titres de Champion d’Europe, en 1964 (Espagne), en 2008 (Autriche / Suisse) et en 2012 (Pologne / Ukraine).

Cela fait seulement 8 ans que l’Espagne est sur le devant de la scène, sous les feux de l’actualité. Pendant cette période, l’Espagne a disputé deux Coupes des Confédérations et La Roja est montée à deux reprises sur les podiums, 3è en 2009 et finaliste en 2013.

Par contre, attention, depuis son dernier titre de Champion d’Europe, en 2012, l’Espagne n’a plus rien gagné et pire, les Espagnols ont été décevants sur les deux dernières grandes compétitions, au Brésil et en France.

Parcours en Coupe du Monde

En Coupe du Monde, il aura fallu attendre le début des années 2000 pour retrouver la Roja parmi les grandes nations du football. Depuis sa 4è place en 1950, l’Espagne n’avait plus brillé dans cette compétition.

Depuis 1978, l’Espagne n’a pas quitté la phase de poules de la Coupe du Monde. La Roja est encore loin des grandes nations comme l’Argentine ou le Brésil, mais les Espagnols peuvent se satisfaire d’avoir déjà remporté une Coupe du Monde, c’était en Afrique du Sud (2010).

En 2014, les Espagnols se sont présentés au Brésil avec un titre de Champion d’Europe en 2012, mais La Roja n’a pas été à la hauteur de son standing avec deux défaites en trois matchs, devant le Chili (0-2) et les Pays Bas (1-5).

Derniers matchs de l’Espagne

  • Liechtenstein 0-8 Espagne
  • Espagne 3-0 Albanie
  • Israël 0-1 Espagne

Situation actuelle

Lors des éliminatoires de la Coupe du Monde 2018 en Russie, l’Espagne a encore une fois dominé son groupe. En effet, les Espagnols ont fini au sommet avec 9 victoires et 1 nul en 10 journées. Comme d’habitude, ils ont brillé dans le secteur défensif avec seulement 3 buts encaissés, mais pour une fois, ils ont aussi été efficaces sur le plan offensif (36 buts).

Dans ce groupe, l’Espagne s’est pourtant retrouvée avec l’Italie, mais La Roja est venue à bout des Italiens avec notamment une belle victoire à domicile sur le score de 3 buts à 0.

Forces en présence

Ces dernières années, l’Espagne domine ses adversaires dans le jeu grâce à une grosse possession de balle et à un milieu de terrain conservateur et efficace en termes de passes.

Même si Xavi a stoppé sa carrière, le milieu de terrain de la Roja a conservé son style de jeu grâce à Sergi Busquets, Isco, Thiago Alcantara, Andres Iniesta ou encore Marcos Asencio. Les « jeunes » se sont plongés dans le grand bain sans trop de soucis.

Par contre, même si offensivement, l’Espagne a perdu son buteur, Diego Costa, la Roja peut compter sur un talent qui monte en puissance, Alvaro Morata, auteur de 15 buts en 2016-2017 avec le Real Madrid ou encore de 6 buts cette saison avec le FC Chelsea.

Pronostic pour la Coupe du Monde 2018

Pour cette prochaine Coupe du Monde, l’Espagne aura à cœur de réussir de bonnes performances car La Roja compte de nombreux trentenaires dans son effectif. Ce sera sûrement le dernier Mondial pour Aritz Aduriz, David Silva, Andres Iniesta, Pedrio, G. Piqué ou encore José Callejon. L’Espagne doit viser le dernier carré.

Inscrivez-vous à notre newsletter