Equipe Égypte

Egypte logo
Infos sur l'équipe
Equipe:Égypte
Entraîneur:Héctor CÚPER
Capitaine:--
Classement:30

Égypte

NetBet Sport

L’Égypte au Mondial

Ahmed El Mohamady

Alors qu’elle était absente depuis 28 ans dans la compétition, l’Égypte est parvenue à se qualifier pour la 21e Coupe du monde de football qui se déroulera en Russie du 14 juin au 15 juillet. Une occasion de faire le point sur cette équipe classée 30e à la FIFA, ayant donc à son compteur que deux participations en 1934 et 1990, subissant la malédiction d’être éliminée chaque fois au 1er tour…jusqu’à cette année ! Nous vous présenterons donc son sélectionneur, Héctor Cúper en place depuis 2015. Il est fort probable qu’il inscrive sur les feuilles de matchs de ce Mondial un Onze-type composé de Ekramy – Elmohamady, Hegazy, Gabr, Fathi – Hamed, Elneny, Said – Salah, Warda, Hassan Trezeguet.

Les qualifications de l’Égypte pour le Mondial 2018

Equipe d'Egypte

Victime pendant plusieurs années d’instabilité politique et de tourments sécuritaires, l’Egypyte, septuple champion d’Afrique, fait un retour en force après avoir été finaliste de la Can 2017. Elle obtiendra son billet pour la Russie et le Mondial 2018 en éliminant un habitué des derniers Mondiaux, à savoir le Ghana, puis le Tchad et enfin le Congo.

Les ambitions de l’Égypte pour le Mondial 2018

Mohamed Salah

Ils seront portés par le technicien argentin Cúper (Valence, Inter de Milan) pour aller le plus loin possible. L’Égypte profite également d’un atout majeur en la qualité du stratège Salah, évoluant sur l’aile droite et bien lancé depuis les phases finales de qualifications pour laisser espérer aux Pharaons de passer les poules, profitant d’un placement dans le chapeau 3 qui leur sera sans doute un coup de pouce pour réussir cet exploit attendu depuis plus de 30 ans par le pays.

La joie des qualifications

C’est un pays qui a su exprimer sa joie d’être enfin qualifié pour le Mondial, après 28 ans d’attente et de déceptions. Lors de la qualification, les commentateurs étaient en transe, de nombreuses larmes coulaient sur les joues des supporters et une foule s’est alors amassée toute la nuit sur la place Tahrir. Cela faisait effectivement 28 ans que les Égyptiens attendaient ce moment et la joie était à son comble ce soir-là, à la hauteur de l’attente, lui faisant oublier qu’elle avait été absente de la Coupe du monde de football depuis 1990. Elle décrochera donc le 8 octobre 2017 son ticket pour le Mondial 2018, après avoir battu le Congo (2-1). Le doublé de sa star Mohamed Salah signera alors ce dimanche-là, une victoire historique qui aura pour répercussion de provoquer une vague d’émotion hallucinante au pays des pyramides.

Le match de la qualification au Mondial 2018

Stade Borg El-Arab

Ce fut un match sous tension dont se souviendront certainement longtemps les Égyptiens. Le suspense a été indéniablement au rendez-vous avec un Salah qui ouvre le score, à la 62e minute et donc peu après l’heure de jeu, provoquant ainsi déjà l’euphorie de tout le stade Borg El-Arab d’Alexandrie. Cette joie ne sera pas de longue durée, car le Congo jouera alors les rabat-joie, refroidissant l’engouement et les espoirs de l’Égypte en égalisant à deux minutes de la fin du temps réglementaire, avec un but de Bouka Moutou que tout le pays maudira alors sur l’instant. Mais il semblerait qu’une bonne étoile, ayant envie de voir l’Égypte au Mondial, se soit penchée sur l’équipe, en lui accordant quelques minutes plus tard un pénalty dans la surface congolaise, sifflé par un arbitre qui fera alors des millions d’heureux, laissant même un commentateur exploser et sombrer dans une quasi-transe en direct, à la télévision égyptienne.

Le sélectionneur de l’Égypte

Héctor Cúper

C’est Héctor Cúper qui occupe actuellement le siège de sélectionneur, l’ancien entraîneur argentin de Valence et de l’Inter. Cuper a donc été nommé à la tête de l’Égypte en mars 2015, ce qui lui permettra de mener son équipe des Pharaons en finale de la Coupe d’Afrique des Nations de la CAF 2017. Il offrira ensuite au pays sa première qualification pour la Coupe du Monde depuis 1990, après avoir obtenu la première place du Groupe E.

Le but de l’Égypte à retenir

Toute l’histoire de cette nouvelle compétition et qualification pour le Mondial tourne autour de ce dernier match de phase. On retrouvera donc tout naturellement le plus beau but lors de la rencontre de l’Égypte face au Congo (2-1) du 8 octobre 2017, alors que Mohamed Sala fera preuve de sang froid, prouvant ici qu’il a des nerfs d’acier, en transformant l’un des penalties les plus importants de l’histoire du sport égyptien à la 94e minute. L’attaquant de Liverpool ne tremblera pas et enverra avec ce but ultime son équipe tout droit en Russie.

La star de l’équipe de l’Égypte

Auteur du but de l’Égypte à retenir en octobre, Mohamed Sala a bien mérité également sa place de star du pays. Il joue un peu le rôle de porte-bonheur pour ses coéquipiers des Reds et les supporters, et mérite largement ce titre de meilleur joueur du moment avec son taux de 71 % d’inscription de buts dans les préliminaires de la Coupe du Monde 2018 qui se déroulera en Russie. Un joueur qui a su montrer son efficacité et sa précision aux tirs en trouvant le chemin des filets lors de chaque victoire au troisième tour.

Palmarès de l’Égypte en Coupe du Monde

  • Première Coupe du Monde : 1934
  • Dernière Coupe du Monde : 1990
  • Nombre d’apparitions au Mondial : 2
  • Participations demi-finales : 0
  • Apparitions en finales : 0
  • Titres de Champions du Monde : 0
  • Finales de Coupe du Monde remportées : 0

Inscrivez-vous à notre newsletter