Equipe Écosse

ecosse logo
Infos sur l'équipe
Equipe:Écosse
Entraîneur:Gordon STRACHAN
Capitaine:--
Classement:32

Écosse


L’Écosse et le football

Equipe d'Ecosse

L’équipe d’Écosse de football ne sera pas parvenue à se qualifier pour la prochaine Coupe du Monde qui aura lieu du 14 juin au 15 juillet 2018 en Russie. Cette équipe constituée par une sélection des meilleurs joueurs écossais représentant l’Écosse dans les compétitions internationales majeures de football comme la Coupe du monde et le Championnat d’Europe, n’aura donc pas réussi à décrocher son ticket pour Russie 2018. Alors que les joueurs qui composent cette équipe sont sélectionnés selon les Conditions d’admissibilité en sélection d’un joueur britannique, elle reste sous l’égide de la Fédération d’Écosse de football. Il est intéressant de relever que l’Écosse, avec l’Angleterre, est la doyenne des équipes nationales de football. En effet, elles prennent part toutes les deux en 1872 au premier match international officiel de l’histoire du football. Même si l’Écosse est l’une des trois nations qui forment la Grande-Bretagne, avec l’Angleterre et le pays de Galles, elle dispose cependant de sa propre équipe de football. Mais, n’étant pas membre du Comité international olympique, elle ne peut pas cependant disputer les Jeux olympiques. Ce qui ne l’empêche pas d’être considérée comme une sélection nationale moyenne, de par son palmarès depuis soixante ans. L’Écosse est en effet régulièrement présente en phase finale de grands rendez-vous internationaux de football à partir des années 1970. Mais elle n’arrive jamais à passer le premier tour. Ce qui n’empêchera en rien le football de devenir le sport le plus populaire en Écosse, un pays qui reste soudé derrière son équipe qui joue en bleu marine et blanc. La « Tartan Army », du nom de ses supporters dévoués, évolue à domicile au stade de Hampden Park et se retrouve sponsorisée par l’équipementier Adidas depuis janvier 2010. Son tout premier match officiel, sous ces nouvelles couleurs, s’est fait à l’occasion du match qui l’opposait alors à la République tchèque, qu’elle remportera (1-0).

Passé en Coupe du Monde de l’Écosse

Une chose est certaine, c’est que l’Écosse a longtemps fait figure d’habituée de la Coupe du Monde de la FIFA. Même si elle se retrouve à son zénith entre 1974 et 1990, en disputant cinq épreuves reines de rang et en écartant au passage de grandes nations comme la Tchécoslovaquie ou encore la France, elle verra cependant sa chance légèrement tourner depuis 1998. C’est en effet l’année qui datera alors de sa dernière apparition sur la scène mondiale. Cela, elle le doit au fait qu’elle maîtrise aussi bien la chute dès le premier tour que l’art de la qualification. Elle se sera offert cependant quelques exploits en 1978 et en 1974. En effet, on la trouvera remporter respectivement une impressionnante victoire 3:2 sur les futurs finalistes néerlandais et un nul 0:0 face aux tenants du titre brésiliens en 1974. Frôlant plusieurs fois le deuxième tour par la suite, elle ne ramènera cependant qu’un point de sa dernière campagne.

Les débuts en Coupe du monde de l’Écosse

Puisque nous nous intéressons particulièrement à son passé au Mondial, il nous paraît donc judicieux de voir ensemble ses débuts en Coupe du Monde, de 1954 à 1973. On retrouve donc pour la première fois l’équipe d’Écosse de football disputer sa première Coupe du monde en Suisse. Ce sera lors de l’édition 1954, alors qu’elle sera battue lors de la phase de poule 1-0 par l’Autriche, puis 7-0 par l’Uruguay. Un score impressionnant qui marque encore aujourd’hui pour ce pays, la plus large défaite jamais subie par l’équipe écossaise. Elle tentera de revenir sur le devant de la scène en 1958, où elle fera alors un match nul contre la Yougoslavie (1-1) ; avant de devoir s’incliner contre le Paraguay (2-3) et contre la France (1-2). L’Écosse sera ensuite absente 8 ans, de 1962 à 1970, et ne participa donc pas aux grandes rencontres internationales comme la Coupe du monde ou encore le Championnat d’Europe apparut en 1960.

L’équipe actuelle d’Écosse

Steven Naismith

On a pu constater lors des derniers matchs que la formation écossaise s’appuie essentiellement sur un entrejeu solide. Mais également sur une défense fraîchement renforcée. L’équipe possède de bons ailiers plutôt talentueux et dispose d’un attaquant infatigable en la personne de Steven Naismith. Elle avait pourtant les moyens de faire trembler les plus grands grâce à cette composition, mais n’y sera pas parvenue pour obtenir son ticket pour la Russie. Le capitaine Darren Fletcher qui assure le poste de milieu défensif, et le talent créatif de Shaun Maloney accompagné de l’instinct de finisseur de Jordan Rhodes n’auront pas permis à l’équipe de pouvoir profiter à bon escient de ces options intéressantes qu’offrait cet assemblage dans la surface.
L’Écosse possède également la particularité de compter sur deux excellents gardiens dans ses rangs en la qualité d’ Allan McGregor et de Craig Gordon.

L’entraîneur de l’Écosse

Gordon Strachan

Gordon Strachan est ce que l’on peut appeler un vétéran de l’âge d’or de la Tartan Army en Coupe du Monde. Il a en effet disputé les éditions 1982 et 1986 et s’est fixé pour objectif, depuis son arrivée à la tête de la sélection en 2013, d’inculquer une certaine éthique du collectif à son équipe, afin de retrouver ce qui a marqué ses propres passages au Celtic ou encore à Coventry.

Le saviez-vous ?

L’Écosse est le seul pays à avoir disputé huit Coupes du Monde, mais il est également le seul pays à ne jamais avoir réussi à franchir le premier tour.

Inscrivez-vous à notre newsletter