Equipe Côte d’Ivoire

Côte d'Ivoire logo
Infos sur l'équipe
Equipe:Côte d’Ivoire
Entraîneur:Marc WILMOTS
Capitaine:--
Classement:61

Côte d’Ivoire

NetBet Sport

La Côte d’Ivoire et le football

Didier Drogba

Si vous ne le savez pas encore, l’équipe de Côte d’Ivoire de football est la sélection de joueurs ivoiriens représentant le pays lors des compétitions internationales de football masculin. Elle se trouve sous l’égide de la Fédération ivoirienne de football (FIF) et a remporté à deux reprises la Coupe d’Afrique des nations, en 1992 et 2015, en battant à chaque fois le Ghana aux tirs au but. En 2015, la sélection compte alors 21 qualifications pour la phase finale de la compétition continentale. Seule l’Égypte a fait mieux en termes de qualifications. Mais elle accédera également à huit podiums. L’équipe de Côte d’Ivoire de football, appelée également les « Éléphants » a participé par ailleurs à trois phases finales de la Coupe du monde. En jeu en 2006, 2010 et 2014, elle ne parviendra cependant jamais à franchir le premier tour. Cette équipe de foot compte parmi ses joueurs deux grands noms qui ont marqué l’histoire de la sélection. On retrouve en effet deux joueurs qui ont remporté le trophée du Joueur africain de l’année : Didier Drogba et Yaya Touré, respectivement deux et quatre fois. Des joueurs qui ont connu, comme pour l’équipe de la sélection, le Centre technique national de Bingerville où ils s’entraînent et le stade Félix-Houphouët-Boigny situé à Abidjan, où ils font leurs matchs.

Le sacre africain à la CAN 2015

Equipe de Côte d'Ivoire

L’équipe de Côte d’Ivoire de football a rencontré des hauts et des bas lors de son parcours historique dans le football. Mais l’année 2015 sera plutôt profitable. Tout d’abord, elle se dote de Hervé Renard, ancien sélectionneur de la Zambie et champion d’Afrique en 2012, qui succède à Sabri Lamouchi sur le banc des Éléphants en juillet 2014. La Côte d’Ivoire se qualifie alors pour la 30e édition de la Coupe d’Afrique des nations en Guinée équatoriale sous sa houlette. La Côte d’Ivoire connaît des débuts poussifs ensuite, étant tête de série du groupe D du tournoi, et concédera deux nuls 1-1 lors de ses deux premiers matches face à la Guinée puis contre le Mali. Cependant les Ivoiriens se ressaisissent en battant le Cameroun 1-0 avec un but de Gradel, lors du dernier match de la poule et se qualifient pour la deuxième phase de la compétition. Les Éléphants éliminent ensuite l’Algérie en quarts de finale, considérée à ce moment-là comme étant l’un des prétendants à la victoire finale en raison de sa bonne campagne lors du Mondial 2014, sur un score de trois buts à un. On assistera d’ailleurs à un très beau doublé de Bony et un magnifique but de Gervinho. Ils battent ensuite sur le même score l’équipe de République démocratique du Congo en demi-finales. Les Ivoiriens accèdent alors en finale et seront opposés aux Black Stars du Ghana. Les Éléphants s’imposent alors lors de la séance des tirs au but (9:8) après un match nul et vierge (0-0), exactement comme lors de l’édition de 1992 qui avait vu la Côte d’Ivoire remporter la séance de tirs au but face à ce même adversaire en finale (11:10).

Passé en Coupe du Monde de Côte d’Ivoire

On peut dire que la Côte d’Ivoire a dû attendre plutôt longtemps avant de connaître les joies d’une Coupe du Monde de la FIFA. Il aura fallu en effet patienter exactement 76 ans.
L’équipe franchira cependant un cap et s’installera parmi les ténors du football africain suite aux qualifications pour Allemagne 2006. Elle y décrochera son billet à l’ultime seconde du dernier match, grâce à un penalty manqué par les Camerounais dans l’autre rencontre. Et ce ne sont pas les qualifications pour Afrique du Sud 2010 et Brésil 2014, acquises comme une formalité, qui prouveront le contraire. Mais son expérience dans l’épreuve reine sera bien moins glorieuse, étant donné qu’elle n’est encore jamais parvenue à passer les phases de groupes.

L’équipe actuelle de la Côte d’Ivoire

Salomon Kalou

La Côte d’Ivoire est très certainement le pays qui dispose sans nul doute des meilleures individualités d’Afrique. Même si Didier Drogba a dit adieu aux Éléphants, des joueurs comme Salomon Kalou, Wilfried Bony ou encore Seydou Doumbia parviennent tant bien que mal à le faire oublier. Malgré une défense solide orchestrée par Serge Aurier et Eric Bailly à l’arrière, montant la garde, et des attaques virevoltantes de Max Gradel et de Gervinho à l’avant, l’équipe de Côte d’Ivoire ne parviendra pas à décrocher son sésame pour la prochaine coupe du monde qui se déroulera en Russie du 14 juin au 15 juillet 2018.

L’entraîneur de la Côte d’Ivoire

Marc Wilmots

C’est le technicien belge Marc Wilmots qui a été nommé sélectionneur des Éléphants en mars 2017, afin de tenter de les amener le plus loin possible dans les phases de qualifications pour le Mondial 2018. Mais il aura plutôt mené les Éléphants vers le cimetière. Successeur de Michel Dussuyer, Marc Wilmots s’est engagé pour une durée deux ans. Il a cependant de très beaux bagages dans l’univers du foot puisqu’il a été sélectionneur de la Belgique entre 2012 et 2016. Mais il est également un ancien milieu de terrain qui avait grandement contribué à faire grimper les Diables Rouges dans la hiérarchie mondiale. Il avait participé notamment à un quart de finale perdu de justesse contre l’Argentine à la Coupe du Monde de la FIFA, Brésil 2014. La Belgique avait ensuite réalisé un beau parcours en éliminatoires pour l’UEFA EURO 2016, ce qui lui avait valu d’occuper la première place du Classement Mondial FIFA/Coca-Cola pour la première fois de son histoire, de fin 2015 à mars 2016.

Le saviez-vous ?

La Côte d’Ivoire est parvenue à se qualifier pour les trois dernières Coupes du Monde, mais n’est cependant jamais parvenue à réussi à passer la phase de groupes. Elle échouera effectivement à chaque fois à la troisième place de la poule.

Inscrivez-vous à notre newsletter