Equipe Corée du Sud

Corrée du Sud logo
Infos sur l'équipe
Equipe:Corée du Sud
Entraîneur:Shin TAE-YONG
Capitaine:--
Classement:59

Corée du Sud


La Corée du Sud au Mondial 2018

Equipe de Corée du Sud

La Corée du Sud est devenue la septième sélection à se qualifier rapidement pour la phase finale du Mondial 2018 en Russie, qui se déroulera l’été prochain du 14 juin-15 juillet. Elle gagne son billet d’avion grâce à son match nul en Ouzbékistan (0-0) et marquera donc l’année prochaine la 10e participation des « Guerriers Taeguk » et la 9e d’affilée depuis 1986. Leur meilleur résultat sera une 4e place que le pays obtiendra en 2002 lors de l’édition qu’ils avaient coorganisée avec le Japon et devanceront cette année de très peu l’Arabie saoudite qui est devenue un peu plus tard la huitième sélection à se qualifier.

Des qualifications tourmentées pour la Corée du Sud

Uli Stielike

C’est le moins qu’on puisse dire pour la Corée du Sud qui a effectivement connu des qualifications vraiment atypiques, particulièrement marquées par l’éviction du sélectionneur allemand Uli Stielike en juin, suite à une déroute surprise face au Qatar (3-2). Il sera remplacé par Shin Tae-yong qui arrivera alors juste à temps pour les deux derniers matchs, concluant ceux-ci à chaque fois sur un 0-0. Un nul face à l’Iran puis en Ouzbékistan suffiront à l’équipe pour se qualifier. Ce sont donc des qualifications et un parcours plutôt étrange qu’effectueront les Sud-Coréens alors qu’ils seront auteurs d’un sans-faute tout d’abord, avec 8 matches au compteur pour 8 victoires. Mais ils se sont fait vraiment peur, voyant la Syrie et l’Ouzbékistan les talonner jusqu’au bout, bien loin derrière l’Iran, facile leadeur du groupe Asie.

Les ambitions de la Corée du Sud au Mondial

Son Heung Min

On peut assurément dire que la Corée du Sud fait partie des nombreuses autres équipes de ce calibre qui sont des invités habituels du Mondial mais qui restent habituellement en second rang. Mais cela ne l’empêchera pas d’espérer sortir des poules et de compter sur certains bons éléments offensifs à surveiller de près comme Son Heung Min (Tottenham), Ji Dong-won (Augsbourg) ou encore Kwon (Dijon) qui seront trois joueurs bien déterminés à gêner plus d’une défense adverse. La Corée du Sud a bien l’intention de réitérer son exploit de 2002, en visant au minimum la quatrième place à la prochaine coupe du monde qui aura lieu en 2018 en Russie.

Le sélectionneur de la Corée du Sud

Shin Tae-yong

Actuellement, on retrouve Shin Tae-yong dans le rôle de sélectionneur de la Corée du Sud, tout juste nommé en juillet 2017, suite à l’éviction d’Uli Stielike qui avait été mis à la tête de l’équipe le 5 septembre 2014, en étant nommé sélectionneur d’une équipe de Corée du Sud en crise après sa piètre performance à la Coupe du monde 2014. Alors que son contrat était prévu pour la fin de la Coupe du monde 2018, il se retrouve remercié puisqu’il est limogé en juin 2017 pour être remplacé par Shin. Shin Tae-yong né le 11 octobre 1970 à Yeongdeok en Corée du Sud et était un joueur de football international sud-coréen qui évoluait au poste de milieu de terrain. Il est ensuite devenu entraîneur et accompagnera l’équipe de Corée du Sud avec qui il dispute 21 matchs, pour 3 buts inscrits, entre 1993 et 1997. Il figurera notamment dans le groupe des sélectionnés lors de la coupe d’Asie des nations de 1996 et participera également aux JO de 1992. Au terme d’une campagne plutôt difficile cette saison, il a cependant mené son pays à une dixième Coupe du Monde. Un honneur et une belle performance pour cet ancien milieu international qui a travaillé avec les U-20 et remporté la Ligue des champions de l’AFC avec Seongnam Ilhwa Chunma en 2010.

Le but à retenir de la Corée du Sud

Ja-cheol Koo

Il faudra remonter au 15 novembre 2016, lors de la rencontre contre l’Ouzbékistan. Alors qu’elle est menée, la République de Corée a remporté trois points précieux grâce à une frappe pleine de sang-froid de Koo Jacheol à tout juste quatre minutes du terme de la rencontre.

La star de la Corée du Sud

Ki Sung-yueng

S’il faut en retenir qu’un seul, on citera sans hésitation le capitaine de l’équipe Ki Sung Yueng, un joueur talentueux qui s’apprête à disputer prochainement en Russie sa troisième Coupe du Monde. Il est sans conteste à ce jour l’un des footballeurs les plus connus du pays. Il a évolué pendant six saisons en Premier League anglaise, et se trouve actuellement en poste dans l’équipe de Swansea, évoluant dans un club qui lui permet de montrer jour après jour au reste du monde qu’il est bel et bien un joueur complet.

Palmarès de la Corée en Coupe du Monde

  • Première Coupe du Monde : 1954
  • Dernière Coupe du Monde : 2014
  • Nombre d’apparitions au Mondial : 9
  • Participations demi-finales : 1
  • Apparitions en finales : 0
  • Titres de Champions du Monde : 0
  • Finales de Coupe du Monde remportées : 0

Inscrivez-vous à notre newsletter