Equipe Cape verde Islands

Cap Vert football logo
Infos sur l'équipe
Equipe:Cape verde Islands
Entraîneur:Lucio ANTUNES
Capitaine:--
Classement:68

Cape verde Islands


Le Cap-Vert et le football

Equipe du Cap-Vert

Intéressons-nous à présent à cette fabuleuse équipe du Cap-Vert de football. C’est une équipe qui est constituée par une sélection des meilleurs joueurs cap-verdiens. Se trouvant sous l’égide de la fédération du Cap-Vert de football, elle représente le pays lors des compétitions régionales, continentales et internationales depuis sa création en 1979. Il est intéressant de relever que ses joueurs sont surnommés les Tubarões Azuis, les Requins Bleus en portugais. Ce sera face à l’Angola que l’équipe nationale disputera alors sa toute première rencontre de son histoire en 1978. Un match qu’elle perdra sur le score d’un but à zéro. Mais une grande date fera écho pour cette équipe, à la suite de son affiliation à la fédération à la Confédération africaine de football et à la FIFA. C’est en effet en 1982 que la sélection s’engage alors pour la première fois dans les éliminatoires d’une Coupe d’Afrique des nations en 1992. Elle disputera ensuite ses premières qualifications à une phase finale de Coupe du monde en 2003. Les Tubarões Azuis, appelés également localement les Crioulos dans le pays, disputent alors leurs rencontres à domicile à l’Estádio Nacional de Cabo Verde, situé à Praia, la capitale cap-verdienne. L’équipe se qualifie pour la phase finale de la Coupe d’Afrique des nations de football 2013 pour la première fois de son histoire et terminera l’année 2015 au 39e rang mondial, selon le Classement FIFA.

La genèse de l’équipe nationale du Cap-Vert

Alors que le Cap-Vert obtient son indépendance vis-à-vis du Portugal le 5 juillet 1975, la culture du football, apportée par les Lusitaniens, permet pendant ce temps l’émergence rapide d’une sélection nationale du Cap-Vert. La sélection joue alors son premier match de son histoire, en amical face à l’Angola et dans le cadre des festivités de l’anniversaire de l’indépendance du Cap-Vert. Les Tubarões Azuis participent ensuite à l’édition inaugurale de la Coupe Amílcar Cabral l’année suivante. Il s’agit alors d’une compétition qui regroupe les équipes nationales de cette région d’Afrique de l’Ouest, avec entre autres le Mali, le Sénégal ou encore la Guinée. Mais ce baptême du feu avec de grandes équipes africaines ne se déroulera pas vraiment favorablement pour les Cap-Verdiens qui quitteront alors la compétition à l’issue du premier tour, battus par le Sénégal et la Guinée-Bissau. Mais le Cap-Vert ne se laisse pas abattre, insiste et participera ensuite à presque toutes les éditions de la Coupe Amilcar Cabral, ne manquant par exemple que les éditions de 1980, 1986, 1993 et 2005. Cerise sur le gâteau : le pays obtient même le droit d’organiser la compétition en 1982, année de la fondation de la Fédération cap-verdienne de football. La Fédération s’inscrit d’ailleurs pour l’occasion, et très vite, auprès de la FIFA et de la CAF, sans toutefois s’engager lors des éliminatoires, que ce soit pour la Coupe d’Afrique des nations ou pour la Coupe du monde de football. Le Cap-Vert parviendra enfin à monter sur le podium lors de l’édition 1989, après avoir atteint à trois reprises le dernier carré de la Coupe Amilcar Cabral. Il enchaînera ensuite deux ans plus tard avec une finale, disputée et perdue à Dakar face au Sénégal ; une période pendant laquelle la fédération décidera même d’inscrire l’équipe nationale aux éliminatoires pour la CAN 1994, disputée en Tunisie.

Passé en qualifications pour la Coupe du Monde du Cap-Vert

On a pu constater que la sélection cap-verdienne est passée du statut de Petit Poucet du football africain à un rang plus digne de son surnom de Requins bleus au cours de ces dernières années. On retrouve en effet une équipe nationale qui est passée tout près d’être présente à Brésil 2014 après avoir fait ses débuts dans les qualifications pour la Coupe du Monde en l’an 2000. Qualifié pour le tour final du tournoi préliminaire africain après une victoire historique en Tunisie, le Cap-Vert avait été disqualifié cependant pour avoir utilisé un joueur inéligible.

L’équipe actuelle du Cap-Vert

Ryan Mendes

La sélection cap-verdienne, qui est composée exclusivement de joueurs basés à l’étranger, ne sera pas parvenue à obtenir son ticket pour la prochaine coupe du monde qui se déroulera en Russie en 2018 ; malgré un l’effectif retenu pour la Coupe d’Afrique des Nations de la CAF 2015 toujours présent lors des phases de qualifications pour le mondial. Elle ne sera pas arrivée à se démarquer malgré son point fort de l’équipe qui reste le secteur offensif. Un secteur qui était pourtant incarné par de bons joueurs comme Ryan Mendes, Odair Fortes, Julio Tavares ou encore Heldon. L’âge moyen de l’équipe qui a créé la sensation en battant le Portugal 2:0 en amical en mars 2015 était alors de 26 ans.

L’entraîneur du Cap-Vert

Lúcio Antunes

On retrouve Lúcio Antunes de retour aux commandes depuis septembre 2016. Il revient en effet après un passage au club angolais du Progresso do Sambizanga. C’est un sélectionneur qui avait notamment qualifié le Cap-Vert pour la première fois en Coupe d’Afrique des Nations de la CAF, en 2013, mais qui ne sera pas arrivé à emmener son équipe jusqu’à Russie2018 qui se déroulera du 14 juin au 15 juillet 2018.

Le saviez-vous ?

Même si l’équipe ne se démarque pas vraiment lors des coupes du Monde, on la retrouve plus souvent dans des compétitions continentales. Elle sera même par deux fois consécutives qualifiée pour la CAN, à compter de 2013.

Inscrivez-vous à notre newsletter