Equipe Arabie Saoudite

Arabie Saoudite Logo football
Infos sur l'équipe
Equipe:Arabie Saoudite
Entraîneur:Juan Antonio Pizzi
Capitaine:--
Classement:63

Arabie Saoudite

NetBet Sport

On peut dire que la fédération saoudienne a engagé l’équipe nationale plutôt tardivement dans les éliminatoires de la Coupe du monde puisque son tout premier match de qualification pour le tournoi mondial a eu lieu le 12 novembre 1976 à Djeddah. On retrouve alors une équipe des Faucons qui battra la Syrie sur un beau score de deux buts à zéro. Alors qu’ils n’arrivent pas à se qualifier lors des 4 saisons suivantes pour le Mondial, les Saoudiens décrochent cependant leur billet pour la phase finale de la Coupe du monde 1994 aux États-Unis, où ils seront alors éliminés en huitièmes de finale par la Suède . On se souviendra que cela aura passionné les foules et les partenaires de Majed Abdullah atteignent alors les huitièmes de finale pour leur baptême en Coupe du monde. Trois autres qualifications suivront, entre 1998 et 2006, avec à chaque fois une élimination dès la phase de poules. Les années 2000 se passeront alors de la sélection qui est en baisse perpétuelle de niveau et sera pour le coup absente des Coupes du monde 2010 et 2014, avec notamment un barrage continental perdu en 2009 face à Bahreïn. On retiendra également une élimination dès le troisième tour de la zone Asie pour l’édition 2014, mais l’équipe sera bien présente à la prochaine Coupe du Monde et effectuera donc son grand retour en phase finale d’un Mondial en 2018 en Russie, après 12 ans d’absence.

Le match de qualifications pour le Mondial 2018

Fahad Al Muwallad

L’Arabie Saoudite a battu le Japon de Vahid Halilhodzic (1-0), mardi 5 septembre 2017, se positionnant en qualité de premier du premier groupe B dans la zone Asie et se qualifiant donc très rapidement pour le Mondial. L’unique buteur de la rencontre se nommera alors Fahad Al Muwallad et sera l’ auteur d’une belle frappe en seconde période, à la 63e minute de match. Il signe alors ici une réalisation qui permettra à son équipe de finir deuxième devant l’Australie, qui devra pour le coup passer par un barrage, face à la Syrie, pour pouvoir participer au Mondial 2018 qui se déroulera en Russie.

Les ambitions de l’Arabie Saoudite au Mondial 2018

Equipe d'Arabie Saoudite

On retrouve ici une équipe dont les ambitions s’annoncent particulièrement mesurées encore une fois, car son objectif numéro un sera de ne pas recevoir de valises, comme ce fut le cas face à l’Allemagne en 2002, alors qu’elle termina son premier match avec un score de 8-0, écrasée par une Nationalmannschaft qui ne leur laissera alors aucune chance. Elle compte tenter de grappiller au mieux des points, comme ce fût le cas par exemple lors du Mondial 2006 où elle termina (2-2) face à la Tunisie. Il ne faut pas oublier qu’en 1994, l’équipe avait particulièrement surpris la planète football en battant le Maroc (2-1) et la Belgique (1-0) sur la plus petite des marges.

L’Arabie Saoudite en ouverture du Mondial 2018

C’est en effet le match Russie-Arabie saoudite qui sera à l’honneur pour ce début de Mondial puisqu’il sera le match d’ouverture de la 21e Coupe du monde. C’est une rencontre vraiment attendue, aussi bien par les spécialistes de relations internationales que par les amateurs de ballon rond, car la Russie, l’équipe hôte de la compétition dans un groupe A plutôt ouvert, devra faire bonne figure face aux Saoudiens pour avoir une chance de sortir de la poule. La pression est plutôt forte, sachant que c’est ce qu’ont fait tous les pays organisateurs depuis 1930, hormis l’Afrique du Sud qui s’est manquée en 2010. Mais au-delà de l’aspect sportif, on retrouve ici la rencontre symbolique de deux superpuissances pétrolières.

Le sélectionneur de l’Arabie Saoudite

Juan Antonio Pizzi

Juan Antonio Pizzi est un Argentin, et ancien footballeur professionnel ayant évolué au poste d’attaquant pour l’Espagne au niveau international, disputant l’UEFA EURO 1996 et la Coupe du Monde 1998. Pizzi a été nommé sélectionneur de l’Arabie Saoudite une fois son contrat terminé avec l’équipe du Chili, en novembre 2017. Il a remporté la Copa América 2016 en étant aux commandes de la Roja et a cependant échoué à qualifier le pays pour la Russie 2018. Il prend sa revanche sur le Mondial en permettant à présent à sa nouvelle équipe de l’Arabie Saoudite de tenter de remporter le titre Mondial en 2018.

Le but à retenir

Nous le retrouvons lors de la rencontre contre le Japon du 5 septembre 2017 où, après 12 ans d’absence, l’Arabie Saoudite a retrouvé la Coupe du Monde grâce notamment à la frappe puissante et victorieuse de Fahad Al Muwallad, lors de la dernière journée. C’est une équipe au passif plutôt calme en qualité d’avancée dans le tournoi, mais dont il faudra se méfier.

La Star de l’équipe de l’Arabie Saoudite

Mohammad Al-Sahlawi

S’il faut en retenir qu’un, ce sera donc Mohammad Al-Sahlawi, un attaquant dynamique saoudien qui a créé la surprise en terminant co-meilleur buteur des préliminaires de Russie 2018 avec 16 réalisations. Al-Sahlawi est en fait un sportif plutôt véloce et vraiment vif qui a su tirer profit de cette campagne dynamique de qualification pour se faire un nom dans son pays qui l’admire et lui apporte sa confiance pour aller le plus loin possible dans la compétition.

Inscrivez-vous à notre newsletter